Suite aux bribes de résultats publiées par les Commissions d’Administration et de Centralisation des Votes (CACV) de Conakry nous avons interrogé, par téléphone, le député Saïkou Yaya Barry, par ailleurs, président du bureau national des jeunes de l’UFR (Union des Forces Républicaines) de Sidya Touré qui n’a pour le moment pas fait de grands résultats.

« Il y a beaucoup de procurations en violation totale de la loi et les juges dans certains endroits n’ont pas encore suivi ce que la loi a dit en la matière sur les procès-verbaux et les revendications, il faut tout transmettre. Il semble que dans certaines centralisations, ils ont mis de côté toutes les revendications pour comptabiliser ce qu’ils ont reçu », nous a-t-il déclaré.

Avant de poursuivre : « la loi ne prévoit que 10 procurations par bureau de vote et la CENI même a fait un communiqué pour réduire ça à 5 procurations, alors qu’il y a des bureaux où il y a eu des centaines de procurations. Cela pose un réel problème aujourd’hui, donc nous attendons de voir. Peut-être que c’est en jouant sur notre électorat, nous à l’UFR que les procurations-là ont servi et qui nous donnent des positions inconfortables dans ces communes-là.»

Enfin, « Moi je dis que je reste serein, je sais que nous avons des bastions et que des gens ont cherché à nous détruire dans ces bastions, notamment l’administration, il faut le reconnaitre. L’USSEL qui est chargée de sécuriser le processus électoral a foncièrement joué un certain rôle, surtout en Basse côte, ici », a ajouté le président du bureau national de la jeunesse de l’UFR.

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com   

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE