Le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a tenu un point de presse, ce mercredi au QG de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) à Hamdallaye CBG. Devant les journalistes, il a affirmé que : « l’UFDG n’acceptera pas des résultats truqués. Elle se battra avec toute ses forces pour faire valoir ses droits et faire triompher la démocratie dans notre pays. »

Selon lui, « le pouvoir a décidé de gagner les élections à travers les commissions administratives de centralisation des votes. Instructions ont été données aux magistrats chargés de les présider pour falsifier les résultats, rejeter les PV où l’UFDG était sortie majoritaire. Cette pratique a eu lieu massivement à Kindia, Dubreka, Maneah, Dixinn et à Matam ».

Pour preuve, « Sur la base de notre centralisation, nous avions 17 conseillers, le RPG 10. Comme Alpha Condé et ses ministres ont décidé qu’on prive l’UFDG de sa victoire à Dixinn et surtout qu’on évite que l’UFDG dirige les quartiers. Alors ils ont procédé à l’annulation pure et simple des bureaux de vote dans lesquels l’UFDG était largement majoritaire. Ils ont annulé 70 bureaux de vote entre avant hier et ce matin. Si bien qu’on affiche 13 conseillers pour l’UFDG et 14 pour le RPG. C’est inacceptable », déclare Cellou Dalein Diallo.

Il a souligné par ailleurs que « nous sommes en train de travailler avec nos avocats pour préparer nos recours, nous les ferons », martèle Cellou, avant de préciser à propos des manifestations de rue que : « c’est les citoyens qui le décideront, parce que c’est leurs droits qui ont été violés ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

(00224) 628 705 199

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE