Bantama Sow

Selon les résultats donnés par la CACV de la commune de Kaloum, c’est la candidate indépendante de « Kaloum Yigui », Aminata Touré, fille de feu Ahmed Sekou Touré qui est en tête, les partis traditionnels ont été battus. Au cours d’une interview qu’il a récemment accordée à nos confrères du groupe Évasion, le ministre des Sports de la Cultures et du patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow, membre influent du parti au pouvoir, s’est exprimé sur la ‘‘défaite’’ de son parti.

« J’ai eu l’occasion de suivre beaucoup d’interprétations sur la défaite du RPG à Kaloum, mais moi en tant que citoyen, je crois ce n’est pas la première fois que le RPG perd à Kaloum. En 2013 on avait perdu les élections et je crois qu’on n’a pas tiré les leçons de cette défaite à Kaloum, le parti n’a pas réussi à s’implanter à Kaloum, le parti n’a pas réussi à imposer sa stratégie », a fait savoir Bantama Sow.

Et de poursuivre : « beaucoup de personnes disent que c’est parce que des responsables de la campagne ont tenu des propos qui ont poussé les gens, moi je crois que cela n’a pas d’effet, parce qu’on a perdu en 2013 si on perd encore en 2018, c’est parce que le parti n’a pas réussi à s’organiser et à tirer les leçons de la défaite de 2013. C’est pourquoi dès après la sortie de ces élections, la direction nationale du parti va se retrouver pour tirer les leçons sur l’ensemble du processus électoral, parce que très bientôt nous irons aux élections législatives. »

A propos de prétendues trahisons internes au parti, le ministre se montre prudent : « Je n’anticipe pas, en tout cas les résultats qu’on a, presque le RPG arc-en-ciel a gagné dans toutes les circonscriptions presqu’à 99% en Forêt et en Haute Guinée. Donc nous attendons les résultats de la Basse Guinée pour savoir si les responsables ont très bien fait leur travail. Mais à Kaloum, jusqu’à preuve du contraire, pour moi les gens n’ont pas trahi, c’est peut-être le parti qui n’a pas bien fait son travail… »

Par ailleurs, Bantama Sow précise que le RPG Arc-en-ciel acceptera, quels que soient les résultats proclamés, dans les prochains jours, par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

« Nous devons donner l’exemple, nous sommes le Parti au pouvoir et si nous perdons une partie des communes, cela veut dire que le parti n’a pas fait le travail qu’il devait faire. On devait tout faire, dans les circonscriptions où nous ne sommes pas forts, pour protéger les urnes et être vigilants. Donc nous allons accepter les résultats, mais nous allons tirer les leçons, pour que les défaillances ne se répètent pas », a-t-il conclu.

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com

 

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE