‘‘Je suis malade, mais j’irai à Kindia et à Kalinko’’, nous a confié Khalifa Gassama Diaby, ministre de la citoyenneté et de l’Unité nationale qui, en rendant visite aux familles des jeunes tués (l’un par balle, l’autre par accident, selon un communiqué officiel) lundi dernier, leur a promis un pool d’avocats.

Gassama qui, depuis samedi dernier, a juré en finir avec les violences d’Etat et politique décide donc de rendre visite aux familles des victimes des échauffourées suite au contentieux électoral.

Pour rappel, un jeune a été tué à Kindia aux lendemains des élections. Et à Kalinko (Dinguiraye), a eu lieu un drame.

La bagarre qui y a éclaté entre partisans du parti au pouvoir et ceux de la principale formation politique de l’opposition, a fait des victimes dont quatre enfants tués dans un incendie criminel. Au moins 50 personnes ont été interpellées suite aux enquêtes ouvertes après ce drame.

Aziz Sylla pour guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE