Le ministère de ladministration du territoire et de la décentralisation devrait procéder à linstallation des conseillers communaux élus le 4 février dernier ce vendredi. L’opposition dite républicaine, à sa tête Cellou Dalein Diallo, prévient les autorités compétentes quelle nacceptera pas d’éventuelles fraudes pendant le processus.

Elle (l’opposition républicaine) l’a fait savoir, ce jeudi 4 octobre 2018, à la sortie dune plénière organisée à cet effet, au QG de lUnion des forces démocratique de Guinée (UFDG) à Hamdallaye CBG, dans la commune de Ratoma.
« Nous prévenons les autorités que lopposition nacceptera pas la fraude, les anomalies au niveau de la mise en place des exécutifs. Ça doit se faire dans la transparence conformément à la loi. Au cas où les règles de transparence ne sont pas respectées et que la loi est violée, nous rejetterons systématiquement les conseillers communaux qui n’ont pas été mis en place conformément à la loi », a déclaré Cellou Dalein Diallo, chef de file.
Au nom de ses paires de lopposition dite républicaine, Cellou soutien qu « il nya aucun communiqué qui précise un calendrier précis. On avait souhaité, on avait demandé à ladministration du territoire de rédiger un communiqué pour rappeler les modalités délection du maire et de ses adjoints, en se référant bien entendu aux dispositions de la loi. On ne l’a pas obtenu. On a souhaité qu’un comité de suivi se retrouve pour que le MATD qui a le mandat de superviser linstallation de ces exécutifs puisse informer les participants de ce comité de suivi pour que nous puissions informer nos élus ».

Poursuivant son intervention Cellou Dalein, accuse que « cest suspect », de la part des autorités administratives « en refusant dinformer clairement les élus de toute les listes, sur la date, sur les modalités pratiques et sur les calendriers ».

Et de conclure, « On na pas eu dinformation vraiment on est très pennés, on est des responsables de partis, il ya les listes indépendantes, personne nest informé. Alors que les gens devaient pouvoir organiser, il ya des gens qui sont à mille kilomètres du lieu où ils sont élus, ils devraient sorganiser pour y aller. Malheureusement on na pas pu avoir dinformation malgré tous les efforts fournis à cet égard », regrette, le président de lUFDG.

Bhoye Barry pour guinee7.com
00224 628 705 199

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire