Suite à l’avis de grève lancé hier par le SLECG version Soumah, Le ministre conseiller personnel du président de la République, Tibou Camara à une nouvelle fois décidé d’intervenir pour apaiser la tension.

A cet effet, il a fait une descente surprise au siège dudit syndicat, ce matin, où une rencontre était prévue entre syndicalistes et enseignants.

Après quelques heures de discussions avec le ministre Tibou Camara, qui était venu porter le message du nouveau Premier ministre aux enseignants en leur demandant de surseoir à la grève en attendant la mise en place du nouveau gouvernement. Aboubacar Soumah et compagnie ont décidé de surseoir au mot d’ordre de grève qu’ils ont lancé il y a 24 heures, jusqu’à l’ouverture prochaine des classes.

« A l’ouverture si rien n’est fait, nous allons déclencher une grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire national », a déclaré Aboubacar Soumah.

Il faut rappeler que de nombreuses voix s’étaient élevées dans les médias et sur les réseaux sociaux notamment contre le mot d’ordre de grève lancé la veille des examens nationaux. L’opinion s’était retournée contre celui qui avait réussi à grimper par les médias, il y a quelques mois. Une situation qui fait dire à de nombreux observateurs qu’Aboubacar Soumah n’avait pas assez de choix que de lever son mot d’ordre de grève.

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire