Conakry, le 07 Décembre 2017 : Les travaux de la revue des dépenses publiques dans le secteur agricole ont débuté à Conakry avec pour objectif général de Contribuer à l’amélioration des allocations des ressources publiques,  leur utilisation efficace et efficiente afin d’accompagner la mise en œuvre du Plan National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA) couvrant la période 2013 – 2017 et évaluer l’impact de ces dépenses sur la réduction de la pauvreté.

Plusieurs représentants des départements sectoriels  ainsi qu’un pool d’experts internationaux ont pris  à la cérémonie de lancement de cette revue, présidée par le Directeur Général du Bureau de Stratégie et Développement du ministère de la Pêche.

Les objectifs assignés à cet exercice sont, entre autres, procéder à l’analyse de la pertinence de l’allocation actuelle des ressources, la capacité d’absorption, ainsi que l’efficience et l’efficacité de la dépense publique dans le secteur agricole sur la période sous revue ; à l’Identification des principales contraintes qui pèsent sur l’allocation stratégique des ressources dans le secteur et leur utilisation efficace et efficiente  et à faire des propositions et recommandations permettant une meilleure allocation des ressources et l’amélioration de l’efficacité et de l’efficience des dépenses publiques pour mieux répondre aux défis actuels et futurs du secteur.

Abdoulaye Keita, coordinateur opérationnel délégué du Projet d’appui au secteur agricole en Guinée (PASAG), a précisé que le processus qui démarre ce mercredi 6 décembre 2017 ira jusqu’au mois de janvier prochain.

Robert Diarra, expert en Revue des dépenses publiques, a dévoilé pour la circonstance la méthodologie qui sera employée, les différentes phases du processus ainsi que les rôles assignés à chaque acteur.

Le Directeur général du Bureau de Stratégies et Développement du ministère de la Pêche, constate que les objectifs de cette revue sont pertinents et correspondent aux besoins actuels des ministères en charge du secteur agricole.

« Au regard de la qualité des experts choisis, poursuit-il, il n’ y a aucun doute que cette revue débouchera sur des résultats positifs et à la hauteur de nos attentes.

La présente Revue au-delà des allocations budgétaires et leurs contraintes, examinera le contexte politique et économique de l’agriculture et les réformes institutionnelles, et les politiques sectorielles en faveur du secteur agricole. 

Le secteur agricole étant défini comme le secteur économique relevant des compétences du Ministère de l’Agriculture, du Ministère de l’Elevage, du Ministère de la Pêche de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime, et du Ministère de l’Environnement et des Eaux et Forêt.

Cellule de communication du Ministère à la Présidence chargé de l’Agriculture

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here