C’est dans les locaux de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG), que s’est  déroulée, ce jeudi 1er mars, la cérémonie commémorative de l’an 58 de la monnaie guinéenne (FG),  en présence du président de la République, Pr Alpha Condé, et de nombreux hauts cadres, invités par le gouverneur de ladite banque, Loucény Nabé.

La cérémonie a été mise à profit par la BCRG, pour faire visiter au chef de l’Etat quelques installations, comme : le data center (salle des machines, ndlr) dénommée Georges Emile Konaté,  un projet sous-régional installé depuis 2013, qui permettrait, d’après Baldé Abdoulaye Tanou, de « rendre plus fluide pour la banque centrale le virement des gros montants et des paiements des autres banques ». En marge de cette visite, le président a été convié à procéder à la pose de la première pierre du nouvel immeuble (R+5) de la BCRG.

Dans son discours de circonstance, le président de la République a dit que : « C’est un grand plaisir pour moi aujourd’hui, de me retrouver à la Banque centrale de la République de Guinée, pour fêter son 58ème anniversaire. Ça reste un moment de fierté, une occasion de porter un regard rétroactif sur notre parcours vers la consolidation de la souveraineté nationale ; également de faire un bref aperçu-bilan de nos acquis dans le domaine monétaire et financier et relever les défis, afin de mieux qualifier nos méthodes ».

Par ailleurs, il a cité des réalisations enregistrées comme « la modernisation de l’information financière, avec déploiement d’un nouveau système comptable,  la mise à niveau complète du système national de paiement, la mise en place du système d’information du crédit », avant de citer l’un des défis que la Guinée doit relever ».

« Nous avons encore beaucoup de défis ; la CEDEAO a, à l’horizon 2020, la création de la zone ZMAO, et la Guinée souhaite être parmi les premiers pays à adhérer à cette zone monétaire ouest africaine. Nous avons beaucoup de défis à relever donc, tant au niveau de l’inflation qu’au niveau des réserves de devises ; c’est trois mois et demi seulement, il faut qu’on aille beaucoup plus loin. Ce n’est pas 7%, il faut descendre encore plus bas pour que nous soyons au rendez-vous de 2020 de la ZMAO ; la Guinée a encore beaucoup d’efforts à faire ; je compte donc sur le gouvernement et la banque centrale, afin que nous ne rations pas ce rendez-vous. Si nous n’avons jamais voulu appartenir à une zone monétaire, notre politique a toujours été que nous n’appartiendrons qu’à une zone monétaire africaine ; donc la Guinée ayant cette politique depuis son indépendance, parce que la Guinée a été l’un des premiers promoteurs de la ZMAO, avec le Nigeria et autres, donc il est extrêmement important que la Guinée assiste à ce rendez-vous ».

Louceny Nabé, gouverneur de la BCRG,  a pour sa part, tenu à remercier le président de la République pour sa présence : « Je voudrais dire que les résultats obtenus en collaboration avec l’équipe technique, économique et financière que vous avez mise en place, ont permis à la République de Guinée de recouvrer une crédibilité auprès de nos partenaires techniques et financiers et en général auprès de la communauté internationale. Votre présidence dynamique et efficace de l’Union africaine, au cours de l’année écoulée, n’est que l’un des témoignages divers et variés de l’application du slogan que vous avez porté à votre avènement à la magistrature suprême : « Guinée is back », la Guinée est de retour. Les résultats des reformes sont nombreux et palpables, l’inflation qui avoisinait les 22%, qui est aujourd’hui à un chiffre, le taux de change du franc guinéen qui s’est stabilisé par rapport aux principales devises… »

Enfin s’adressant toujours au président Alpha Condé, il conclue : « Je voudrais vous souhaiter personnellement, à vous-même, à votre gouvernement et tout le peuple de Guinée, joyeux anniversaire. »

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here