les rues et égouts de Conakry sont remplis d’ordures

Les autorités sanitaires guinéennes ont pris des mesures urgentes pour prévenir une propagation de l’épidémie de choléra après l’enregistrement de deux cas la semaine dernière dans la banlieue de Conakry, capitale du pays.

Les mesures comprennent la pulvérisation domiciliaire dans les ménages où résident les cas et alentours, la sensibilisation des familles, et la distribution de kits d’hygiène composés de chlore et de savons pour les  ménages.

Selon les services chargés de la gestion de l’épidémie de choléra, on a enregistré depuis le début de l’année 293 cas, dont 29 décès, soit une létalité de 9,89%.

L »épidémie de choléra a touché la zone spéciale de Conakry qui compte un total cumulé de 62 cas, dont 8 décès, et les préfectures intérieures telles que Mamou (89 cas, 4 décès), Coyah (25 cas, 2 décès) et Dubreka (41 cas, 4 décès).

Xinhua

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here