Le lendemain des attaques, près de trois cents jeunes avaient été arrêtés, certains chez eux. Selon les enquêtes, 154  d’entre eux ont été retrouvés morts d’une balle dans la tête.

Lire la suite …

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here