Le ministère de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation a bénéficié d’un don de 100 mille livres, plus 1 000 guides pour enseignants, de la part de la mairie de la ville polonaise de Wroclaw. S’inscrivant dans le cadre de l’évènement Conakry Capitale Mondiale du livre (CCML), mais aussi dans le cadre d’un partenariat avec cette ville, qui était la capitale mondiale du livre en 2016, la remise de ce don a eu lieu, ce mercredi, au magasin de l’INRAP (Donka).

Prenant la parole, la représentante de la « Fondation Transart (Wroclaw) », principale donatrice de ces manuels scolaires, s’est toutefois félicitée de l’arrivée de ces livres en Guinée, vu que les besoins du système éducatif du pays. « Je suis très contente de l’arrivée de ces livres qui bientôt seront fournis à toutes les écoles, pour augmenter le niveau d’éducation des élèves… Je suis consciente des problèmes du système d’éducation guinéen ; donc on espère que ces livres, qui ne sont peut-être pas un grand projet, contribueront à améliorer le système d’éducation. Et on espère que le gouvernement et le ministère de l’Éducation peuvent bénéficier de cette donation ».

De son côté, Alpha Mamoudou Diallo, directeur national de l’Enseignement fondamental et représentant du ministère de l’Éducation nationale, précise que ces livres sont faits par des auteurs guinéens et sont adaptés au système éducatif du pays. « Chaque fois qu’on a parlé de l’école, on l’a résumé aux manuels scolaires. Quand vous rentrez dans les salles de classe aujourd’hui, les salles de classe sont muettes. Vous ne voyez rien sur le tableau, vous ne voyez aucun autre livre avec les élèves, si ce n’est les livres de français, calcul et sciences. Or, dans ce livre qu’on offre là et qu’on appelle « Cahier d’activités multi-matières », vous avez plusieurs matières qui sont résumées là, à travers des exercices. Donc, pour l’apprentissage concrètement, il faut qu’il y ait des fascicules qui accompagnent les livres et ce multi-matières est un exemple de fascicule », a-t-il déclaré.

Selon Alpha Mamoudou Diallo, un tableau de répartition pour ces livres est déjà établi : « Les livres ne doivent pas être sortis d’ici pour être stockés dans une direction communale de l’éducation. Les livres doivent sortir pour aller au niveau des délégations scolaires d’enseignement où les directeurs d’école vont venir prendre les livres et les guides. Avec les guides qui ont été offerts, ça facilite l’utilisation des livres pour les maîtres ». Il ajoute : « Imagez, c’est les citoyens d’une ville qui ont donné, pour que ces livres soient imprimés. Le minimum donc que nous pouvons faire, c’est de bien les utiliser ».

Pour sa part, le commissaire général de CCML, Sansy Kaba Diakité, rappelle : « Nous avons conclu, à l’ouverture avec le maire de Wroclaw, que la mairie allait offrir 100 mille livres aux élèves de Conakry, parce que c’est Conakry qui est capitale mondiale du livre. Donc, ce livre qui est édité dans une maison d’édition guinéenne, spécialement pour les élèves de Guinée, donc c’est une maison d’édition guinéenne, les auteurs sont guinéens et c’est vraiment le fruit d’un beau partenariat ».

Et de poursuivre : « Dans ce livre, des élèves polonais ont fait des dessins d’illustration pour permettre d’échanger. Vous savez le thème de Conakry Capitale Mondiale du Livre c’est ‘’livre facteur de rapprochement des peuples et des communautés’’, nous sommes vraiment dans cet élan-là. C’est aussi dans l’élan de la clôture de Conakry Capitale Mondiale du Livre ; dès le mois de mars, nous allons distribuer ça dans toutes les écoles. Et la mairie de Wroclaw arrive à Conakry pour voir si vraiment les élèves ont reçu ces livres ».

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here