Tué, selon sa famille, par deux balles dans la nuit du 6 au 7 février dernier, Mamadou Diakhoine, a été inhumé, ce vendredi 9 février 2018, après la prière de 14 heures, au cimetière de la carrière dans la commune de Matam.

Présent à cette cérémonie funèbre, le chef de file de l’opposition guinéenne, El hadji Cellou Dalein Diallo, visiblement triste, a rappelé que l’étudiant est « victime de la répression aveugle des forces de l’ordre. Ce qui est plus triste encore, c’est qu’on sait celui qu’on vient d’enterrer n’aura jamais droit à la justice ».

« Ils ont été plus de 80 jeunes arrachés à l’affection de leur famille. Celui qu’on vient d’enterrer était étudiant en L2 MIAGE. Il a été abattu par les forces de l’ordre qui sont chargées normalement d’assurer la sécurité des citoyens. Mais c’est triste pour notre pays, lorsqu’on accumule plus de 80 morts et que jamais aucun d’entre eux n’a droit à la justice, parce que tout simplement se sont des militants de l’UFDG, alors que l’Etat est censé être là », renchérit, Cellou Dalein.

« Aucun membre du gouvernement, aucun responsable du RPG pour venir soutenir la famille alors que c’est un citoyen guinéen.  Ce n’est pas seulement une bavure, même si c’était le cas, il méritait la compassion de tout le peuple de Guinée. Le gouvernement ne prend aucune disposition pour déclencher une enquête et sanctionner les coupables pour que ça ne se répète plus », a-t-il regretté.

Il a par ailleurs souhaité que : « le vol, l’injuste, le hold-up électoral s’arrêtent.  On n’obtient pas la paix par l’exhortation à la paix. On obtient la paix par la justice et le respect des droits de l’homme. Mettons-nous ensemble en tant que  Guinéens pour instaurer  l’Etat de droit dans notre pays. »

Bhoye Barry pour guinee7.com  

(00224) 628 705 199         

Pub Appli guinee7 Long

2 Commentaires

  1. Certains hommes n’ont aucune valeur, après avoir organisé et orchestré des morts d’hommes pour sa petite.L’imbécile de Cellou n’a pas honte de saisir cette situation de deuil pour en faire un pont de passage du message politique (campagne présidentielle). Au nom de l’unité Nationales tout sauf ce malhonnête comme président.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here