L’opposition dite républicaine a récemment décidé de suspendre sa participation aux travaux du Comité de suivi de l’accord politique du 12 octobre et de reprendre ses manifestations de rue. À l’instar de plusieurs formations politiques, l’UFR à travers son 3e vice-président, Boubacar Barry a réagi ce week-end par rapport à cette annonce faite par Cellou Dalein Diallo et ses alliés.

L’ancien ministre de la Pêche, estime que l’opposition dite républicaine devra reconsidérer sa position pour la continuité du dialogue politique dans l’intérêt supérieur des Guinéens.
« Nous avons été informés du retrait de l’opposition républicaine. Nous le regrettons, il faut le reconnaitre et nous continuons à espérer qu’au final l’UFDG reviendra à cette table de négociation. C’est le message que nous avons passé au niveau du comité de suivi, la commission restreinte élargie aux bailleurs de fonds, à la communauté internationale, qui a eu à travailler sur la méthodologie de la négociation. Nous leur avons demandé de bien intervenir auprès de l’opposition républicaine pour qu’elle revienne », a expliqué Boubacar Barry.

À rappeler que l’opposition dite républicaine a suspendu sa participation aux travaux du comité de suivi sous prétexte que la délégation du parti au pouvoir et le président dudit comité ne veulent pas donner une suite favorable à ses requêtes.

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here