Dans le cadre de la journée du défenseur de la partie célébrée le 23 février de chaque année, l’ambassade de Russie en Guinée a organisé une cérémonie commémorative ce jeudi 22 février 2018 à Conakry. C’était en présence de l’ambassadeur Russe, Alexandre Brégadzé; du ministre délégué à la défense, Dr Mohamed Diané, de certains corps diplomatiques accrédités en Guinée d’une délégation de la représentation de Rusal en Guinée ainsi que plusieurs autres invités.

Dans son discours, l’ambassadeur de Russie en Guinée, S.E Alexandre Brégadzé a dit que cette fête du défenseur de la patrie a une longue histoire, car, elle est liée à la création il y a 100 ans de l’armée Rouge. Une armée qui, il faut le rappeler, avait défendu la Russie durant la première Guerre mondiale (1914-1918), après la révolution d’octobre 1917 et dans la seconde Guerre Mondiale (1939-1945) qui s’était transformée pour le peuple russe en grande guerre « Patriotique » de 1941 à 1945.

Parlant de la victoire et de la force de l’armée russe le Diplomate a rappelé le discours de son Président l’année dernière : « Dans son message de félicitations aux militaires russes l’année dernière mon Président Vladimir Poutine a exprimé sa certitude que la sécurité de la Russie, la défense de ses citoyens sont dans les mains sûrs.  Il a souligné que nos Forces Armées ont énorme potentiel de défense, ils sont capable de rejeter d’une manière coordonnée toute sorte d’agression.»

N’eut été la résistance des défenseurs de la Patrie que serait devenu l’humanité, c’est pourquoi Alexandre Brégadzé s’interroge : « Imaginez-vous, où aurait pu se retrouver l’humanité si le nazisme sortait vainqueur dans la Deuxième Guerre mondiale ? Quelle place il aurait laissé aux peuples qui ne répondaient pas à ses critères ? » Pour Alexandre Brégadzé, ce n’est pas par hasard que la fête du Défenseur de la Patrie est devenue populaire dans son pays. « La fête touche chaque famille qui a perdu ses proches dans les deux guerres : grands-pères et grand-mères, pères et mères, frères et sœurs, époux et épouses, même leurs enfants », a-t-il cité, entre autres. Poursuivant, le diplomate a rajouté que le plus grand respect est toujours adressé à la génération qui avait combattu le nazisme. « Cette génération qui avait subi les difficultés énormes, a montré au monde entier ce que signifie la force de l’amour pour la partie. Quelle attitude spirituelle du courage et de l’audace peut atteindre un homme ou une femme s’inspirant à ce sentiment sacré, en laissant à leurs descendants cette leçon historique de l’unité du peuple », a-t-il dit.

Dans son discours, l’Ambassadeur de la Fédération de Russie a par ailleurs  rappelé quatre thèmes qui  sensibilisent aujourd’hui notre existence qui même dérangent l’opinion publique internationale. En particulier, il s’agit de nos relations avec les Etats-Unis et l’Europe, de la situation en Syrie et autour de l’Ukraine.

« A ce propos je vais citer mon Ministre, SegueÏ Lavrov, lors de son entretien du 16 février avec la représentante d’Euronews. Alors, concernant nos relations avec les Etats-Unis : la Fédération de Russie était et est prête à travailler avec le Président et le Gouvernement, choisi par les citoyens américains en particulier. Le Président Trump qui doit faire des compromis et prendre en compte la tendance du Congrès américain, poursuit sa propre ligne. Et il a confirmé son intention sincère d’accomplir ce qu’il a promis pendant sa campagne électorale, à savoir, de développer des relations normales, mutuellement respectueuses et bénéfiques avec la Russie ».

Concernant l’Europe : « nous voulons que les troubles actuels en Europe disparaissent. Nous voulons voir une Europe forte et stable. C’est notre plus grand partenaire économique et commercial et malgré les conséquences négatives de ces trois dernières années, l’Europe reste notre plus grand partenaire d’investissement. Et bien sûr nous voulons que l’Union européenne se développe constamment ».

Sur la Syrie : « à la fin de 2016, un premier sommet a eu lieu, il a lancé le processus d’Astana (Russie, Turquie, Iran), qui a eu pour conséquence une baisse de la violence. L‘évènement récent le plus important dans les affaires syriennes c’est le “Congrès du dialogue national syrien” à Sotchi qui a approuvé 12 principes pour la future structure de l‘Etat syrien. Oui, tous les groupes d’opposition n‘étaient pas représentés de manière adéquate à Sochi, mais c‘était un Forum qui a représenté une variété sans précédent de toutes les parties de la société syrienne ».

A propos de la situation autour de l’Ukraine : « les accords de Minsk restent valides du point de vue de la loi internationale, parce qu’ils sont approuvés par une résolution de l’ONU qui est obligatoire pour être mise en œuvre. Aucune loi ukrainienne ne peut être supérieure au Conseil de Sécurité de l’ONU. Tous nos partenaires d’Europe de l’Ouest et d’Europe de l’Est, ainsi que les Etats-Unis confirment la nécessité de mettre en œuvre les accords de Minsk ».

Pour le diplomate Russe son pays, la Russie ne cherche que de la Paix. « C’est dans la tradition russe, c’est même dans la culture russe, dans la mentalité de notre peuple qui avait subi deux Grandes Guerres sanglantes dont je vous ai parlées au début de mon intervention ! »

Pour renforcer cette idée de recherche de la paix  qui a toujours animée les autorités de son pays  Alexandre Brégadzé a  rappeler que le Premier Accord international que l’Ancienne Russie, la Sainte Russie avait conclu avec la Bizance en 863 était intitulé « l’Accord sur la Paix et l’Amour ». C’est ça que la Russie cherche depuis sa création et surtout aujourd’hui en fêtant, y compris avec vous, sa Journée du Défenseur de la Patrie.

Pour ce qui  est de la Guinée l’ambassadeur a formulé des souhaits. « Je souhaite également que la Paix et l’Amour règne, en particulier, en Guinée et que toutes les élections dans ce pays qui contribuent au développement du processus démocratique, soit pacifique et profitable pour toute la Nation Guinéenne et que les défenseurs de la Guinée aiment la et garde la comme leurs propres mères, que la Paix et l’Amour soit toujours avec nous, », a conclu Alexandre Brégadzé.

 

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here