Dans un décret publié dans les médias d’Etat, dans la soirée de ce mercredi 3 octobre, le chef de l’Etat, le président Alpha Condé, a confirmé l’élection de Mohamed Lamine Bangoura à la tête de la Cour constitutionnelle. Il était jusque-là, le vice-président de l’institution. Le même décrit confirme, M. Amadou Diallo, comme vice-président de la cour.

Vendredi dernier, les conseillers de l’institution ont élu Mohamed Lamine Bangoura, président, en remplacement de Kélèfa Sall qu’ils ont destitué quelques jours avant, et à la vice-présidence, Amadou Diallo, avait été élu.

Pour rappel, une crise mine la cour constitutionnelle depuis plusieurs mois. L’ensemble des conseillers dénonce, entre autres, les malversations financières dont se serait rendu coupable le président sortant. Et lui accuse ces conseillers de jouer le jeu de ses détracteurs tapis à l’ombre du pouvoir.

Bhoye Barry pour guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire