Lundi 16 avril 2018, le Système des Nations Unies à travers ces représentants locaux a procédé à la remise du document officiel relatif au payement des indemnités de risque ou « Risque prémium » des 850 éléments du bataillon Gangan 2. Cette prime d’un montant total de 346 mille 334 dollars US est attribuée à ces soldats pour avoir accompli une mission au Mali durant la période allant du 1er juillet au 30 septembre 2016. Cette cérémonie de remise qui s’est tenue dans les locaux du ministère de la Défense nationale, a connu la présence de plusieurs officiers, sous-officiers et militaires de rang de l’armée guinéenne.

Dans son intervention, le Directeur des opérations à l’Etat-major général des Armées, Colonel Amadou Kaba a précisé que « l’attribution de cette prime à un contingent est exceptionnelle et exige plusieurs critères dont l’acceptation sans restriction des missions parfois très exigeantes dans un environnement hostile. C’est le cas de nos différents contingents à Kidal (Mali) qui risquent tous les jours leur vie. Tous les contingents de la MUNISMA sont éligibles à l’attribution de la prime, mais ne bénéficient pas automatiquement de celle-ci. Dieu merci Gangan 1 et Gangan 2 ont bénéficié de ladite prime, espérons que ça sera le cas de Gangan 3 et les suivants ».

Selon lui, « conforment à la liste fournie à l’ONU par le commandant du bataillon, chacun des 850 éléments dudit bataillon a droit à 409,5 dollars US soit 136,5 dollar US par mois. Comme pour Gangan 1, le ministère de la Défense nationale a pris à son compte les frais de transfert des indemnités qui s’élèvent à 1740,38 dollars. Il a également accordé une faveur aux 4 éléments du bataillon qui ont été remplacés avant la fin de la mission. Comme vous le savez, au cours du séjour d’un contingent au Mali, il peut y avoir des remplacements. Pour Gangan 2, il y a eu 4 remplacements qui ne peuvent pas être payés par les Nations unies ».

De son côté, Zeinab Diaby, représentante du Système des Nations Unies a cette rencontre a déclaré : « le ministère de la Défense fait preuve de transparence dans la gestion des indemnités envers les bénéficiaires et nous réaffirmons par la même occasion, la place du ministère dans le concert des nations en y jouant pleinement son rôle dans les opérations de maintien de la paix. Vu que la matérialisation de cette transparence est le fruit de la réforme du secteur de sécurité dont la bonne gouvernance fait partie. »

« Le système des nations unies en Guinée ne ménagera aucun effort pour vous soutenir dans la voix de l’excellence et de la bonne gouvernance.  Un montant de 346.334 dollars a été viré représentant 136,5 dollars par personne et par mois et ce pour une période allant du 1er juillet au 30 septembre. Ce qui fait au total un montant de 409,5 dollars par personne », a-t-elle ajouté.

Pour sa part, le directeur de cabinet du ministère de la Défense nationale, le Général Aboubacar Sidiki Camara a salué les efforts du président de la République qui selon lui, « a su ramener nos forces armées sous la bannière de l’ONU par la reforme qu’il a initiée dès son investiture. Aujourd’hui les forces armées guinéennes sont en train de redorer le blason de notre nation par son retour dans le concert des nations, projetées sur les théâtres d’opération ».

Il ajoute que « des instructions ont été données à la commission qui est déjà constituée, de quitter Conakry dans la foulée pour l’intérieur du pays et procéder au payement. Cette commission est composée du commandant du bataillon de Gangan, qui est le président ; un officier de l’inspection générale des forces armées ; un officier de l’inspection générale des forces armées ; un officier de l’Etat-major général des armées ; un officier de la direction générale d’intendance militaire ; un officier de l’Etat-major de l’armée de terre ; un officier du haut commandement de la Gendarmerie nationale, direction de la justice militaire et un secrétaire comptable…. Les soldats, au-delà de la valeur du montant, reçoivent ces primes avec un grand honneur, pour avoir accompli leur mission à la satisfaction de notre mandataire qui est l’Organisation des nations unies ».

« Soyez rassurés donc madame la représentante du Système des Nations Unies, que ces primes parviendront à leur ayant droit dans les bonnes conditions et une copie du PV de remise portant l’émargement de chaque soldat vous sera adressée », a conclu le Général.

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here