Des jeunes se déclarant transfuges de l’UFDG (dont des membres de la section motards » créent le « mouvement Alpha reste »

0

« L’on peut tromper le peuple pour une partie du temps ; Ils ont trompé le peuple pour un temps ; La vérité a triomphé, Alpha est l’homme du changement », étaient les mots de bienvenue du ministre Bantama Sow, ce samedi 13 avril, au « mouvement Alpha reste ». C’était lors de l’assemblée générale du RPG arc-en-ciel. Les membres du mouvement, au nombre de 123, selon leur décompte, disent appartenir jusque-là à l’UFDG, principal parti de l’opposition. Une dizaine appartiendrait d’ailleurs à la « section motards » du parti de Cellou Dalein.

J’ai été moi le test d’Alpha Condé dans le gouvernement, ministre des jeunes sans aucune expérience

« Je veux vous dire que ceux qui parlent de la politique, de l’ethnie, ils se trompent. C’est des hommes faibles. Nous vous remercions, la porte est grandement ouverte ici. Nous, nous sommes un exemple. J’ai dit aux gens, si Alpha Condé était un malinké, un raciste et que le RPG était malinké, nous n’allions pas être où nous sommes aujourd’hui. J’ai été moi le test d’Alpha Condé dans le gouvernement, ministre des jeunes sans aucune expérience ; peulh de Mamou. Il y a des milliers de jeunes malinké. Mais aujourd’hui ceux qui sont en train de crier. Ils disent cela se passe dans tel ou tel pays, on les a vu en Guinée, ils ont dit ton pied mon pays. Qui a dit ici ton pied mon pieds ? (Sidya Touré ! répondent les militants) on ne peut pas falsifier l’histoire », clame Bantama.

quand le maire UFDG a prononcé son discours, il a égrainé les acquis du professeur Alpha condé dans la zone de Timbi Madina

Avant d’ajouter : « Tous ces politiciens qui sont venus en Guinée, ils ont occupé des postes de pouvoir, on les a vus, on les a écoutés. Ils ne peuvent pas donner des leçons au RPG, ce n’est pas possible. D’ailleurs ils ne peuvent pas jouer dans la même division qu’Alpha Condé. Le message que je lance au bureau politique, au comité central, à toutes les structures du parti, c’est la remobilisation, quand je dis remobilisation, comprenez, parce que les gens qui ne veulent pas que la Guinée bouge, ils feront tout pour nous arrêter. Mais si nous sommes remobilisés, personne ne pourra nous arrêter. Donc remobilisation, organisation pour que le président Alpha Condé puisse continuer ce qu’il a commencé dans l’intérêt supérieur de la Guinée. »

J’ai dit aux gens de Timbi Madina, l’homme descend dans l’eau, c’est pour être mouillé

Il rappelle aussi que « le samedi passé, j’étais à Timbi Madina avec le ministre Mouctar. Je vous assure que quand le maire UFDG a prononcé son discours, il a égrainé les acquis du professeur Alpha condé dans la zone de Timbi Madina, je n’étais pas dans ces informations. Moi-même je ne savais pas. J’ai dit aux gens de Timbi Madina, l’homme descend dans l’eau, c’est pour être mouillé. C’est parce que quelqu’un vous êtes issus de la même ethnie que tu vas penser que s’il prend le pouvoir tu vas en bénéficier ? Celui dont le pouvoir t’est bénéfique aujourd’hui vas-tu laisser ce dernier et suivre un autre ? Mais Ce que je déplore, je l’ai dit là-bas, quand on reconnait le bien fait, quand quelqu’un te donne un peu et que tu lui est reconnaissant et joyeux, il va te donner un million. Ce que le président a fait au Fouta, je vous assure, il ne l’a pas fait en haute-Guinée. Ce n’est pas de la démagogie, quand vous regardez Mamou, c’est la plus belle ville de la Guinée. Vous partez à Dalaba, vous allez à Pita. On est en train aujourd’hui de donner des usines de pomme de terre dans le Fouta. »

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here