Depuis  plusieurs mois sévit à Siguiri et dans cinq autres préfectures de la Haute Guinée, une maladie très contagieuse qui ravage le cheptel : c’est la fièvre aphteuse.  Causée par un aphtovirus à sept stéréotypes, elle se caractérise  par une hyperthermie provoquant des lésions nasales, buccales et mammaires qui débutent par les vésicules.

La spécificité de cette maladie est qu’elle est sans précédent dans la région et que les directions préfectorales de l’élevage sont sans effectif et sans ressources véritables – la direction préfectorale de l’élevage de Siguiri, par exemple, n’a que 13 agents et 1 moto, pour la mobilité de tous les membres, zéro budget de fonctionnement  et aucun stock de médicaments.

Au début, quatre sous-préfectures étaient affectées, et aujourd’hui plus de 6 le sont et avec de nombreux foyers. 522 cas sont ainsi déclarés dont 41 morts et 3.527 animaux sensibles.

Depuis le début de la crise sanitaire, le directeur préfectoral de l’élevage a remonté les informations et les données. Il a invité à l’action et à l’aide pour circonscrire le mal et contenir la propagation du virus dans une région, où les paysans recourent à la charrue.

Le président Alpha Condé  a débloqué de ressources pour  l’achat des médicaments, mais le chef de la mission, qui n’est autre que le chef de le Division Santé Animale à la Direction Nationale des Services Vétérinaires, a envoyé des médicaments en quantité insuffisante et a fait émarger à chacun des directeurs préfectoraux des bordereaux aux inscriptions différentes des quantités expédiées. Ayant été informé, il a promis de ramener le reliquat, ce qui n’a jamais été fait. Cela est  moralement répréhensible, car cela s’apparente à un acte de corruption, pour être précis de détournement de deniers publics.   Le Directeur préfectoral de l’élevage de Siguiri a décidé de briser le silence et s’est livré à la presse. Cela lui a valu une suspension. Et si rien n’est fait, une crise sans précédent aura lieu à Siguiri, et la campagne agricole s’emmanche mal.

Ibrahim Sanoh pour guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire