« Le développement de l’entreprise et l’esprit de l’entreprenariat », c’est sous cette thématique que 25 jeunes guinéens ont été formés à Conakry du 12 au 16 septembre 2018.

Cette formation est une suite d’autres faites à Dakar et initiées par African Leadership, programme lancé par le président Obama pour accompagner l’émergence en Afrique. Il s’agissait en premier lieu d’accompagner, de former des jeunes en réseau pour que les jeunes sachent porter le leadership et l’entreprenariat.

« Cette formation nous a permis d’identifier nos faiblesses et renforcer nos capacités mais aussi produire des business plans qui permettent de chercher des partenaires financiers pour l’effectivité de nos entreprises en république de Guinée. L’organisation de ce séminaire constitue l’engagement et la détermination du centre régional du leadership de Yali Dakar à renforcer les compétences des anciens boursiers de Yali Dakar pour un impact positif au sein de leurs communautés à travers des actions durables pour le bien être de tous », s’est réjoui, Saa Bobo Léno, président de l’Association des Alumni CRL Yali Dakar Guinée, structure organisatrice de cette formation qui a pris fin, dimanche 16 septembre.

Selon Dr Adama, superviseur de cette formation au niveau de la Côte d’Ivoire, de la Guinée et de la Mauritanie : « la Guinée a une particularité, c’est un des trois pays francophones dans l’espace CEDEAO qui sont porteurs d’une grande activité. La Guinée se caractérise aujourd’hui par une économie minière diversifiée, porteuse de valeur ajoutée, une économie agricole à forte potentielle de production, de transformation et commercialisation mais aussi y émerge une culture de service lui permettant de faire l’interface dans le monde francophone et le monde anglophone qui est le Liberia et la Sierra Leone. »

Pour lui, la thématique ne change pas : « c’est le développement de l’entreprise et l’esprit de l’entreprenariat. La première formation qui a lieu à Dakar était axée sur les fondamentaux, cette autre formation est plutôt sur l’application pratique et c’est pourquoi avec cette formation, ils sont arrivés jusqu’au business plan, ce qui permet aujourd’hui de sensibiliser l’environnement en termes d’investisseurs comme en termes de décideurs pour les accompagner dans la réalisation. »

Durant ces cinq jours de formation, selon Dr Cheick Tidiane Baldé, un des participants : « nous avons appris comment structurer un business plan, comment il faut communiquer, comment il faut aller vers les partenaires, comment faire déjà le choix des partenaires et comment est-ce qu’il faut développer ou bien lancer son entreprise. Personnellement moi, mon entreprise existe depuis trois ans mais depuis tout ce temps, je n’avais pas un plan qui était structuré. Je travaillais comme ça avec mes idées sans quelques de mis en papier. Cette formation m’a permis de pouvoir consolider mes idées sur papier, de sortir un business moderne que j’ai même présenté aujourd’hui. »

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire