Il y a presque péril en la demeure. Selon nos informations, des privés sans aucune autorisation utilisent de grosses machines (excavateurs, camions-bennes, etc.) pour extraire l’or à Siguiri au détriment de la Sag qui menace de fermer « si rien n’est fait », nous dit-on.

Selon un expert, la « SAG a toutes les raisons de se plaindre dès lors que des gens sous le couvert d’une exploitation artisanale utilise de gros moyens pour extraire l’or. Pendant ce temps la SAG a des contrats légaux avec l’Etat guinéen pour exploiter de l’or selon les règles de l’art. La société assure la fourniture de l’électricité à Siguiri et aux neuf villages du Bouré en plus du payement annuel d’environ 1,5 millions de dollar soit 0,4% de son chiffre d’affaires pour le développent de la zone. Les exploitations motorisées non autorisées, pillent les ressources et font une sorte de concurrence déloyale à la SAG ». Le président Alpha Condé a, selon nos sources, décidé d’envoyer les forces armées dans la zone pour saisir les machines qui y travaillent et mettre fin à cette exploitation illégale.

Les photos ci-dessous attestent de l’ampleur des dégâts.

Ibrahima S. Traoré

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here