Après trois jours d’intenses travaux caractérisés par des échanges autour d’idées fortes sur l’ensemble du système éducatif de la république de Guinée, la deuxième édition du Forum de l’étudiant Guinéen a fermé ses portes et fenêtres, ce jeudi, au palais du peuple de Conakry, en présence du Premier ministre Mamady Youla et plusieurs membres du gouvernement.

Au cours de cette seconde édition, des thèmes importants ont été débattus et partagés, notamment les réformes dans l’éducation ; les formations ; la recherche scientifique et l’innovation technologique ; le monde du travail et des entreprises ; les modèles de réussite ; la place et le rôle des femmes dans le système éducatif ; le civisme ; la citoyenneté… Ainsi que des expositions et l’organisation des concours littéraires et mathématiques à l’intention des élèves et étudiants.

En effet, le ministre de l’Enseignement supérieur et de recherche scientifique, Abdoulaye Yéro Balde a estimé que son département et ceux de ses homologues de l’Éducation nationale et de l’Enseignement technique et professionnel peuvent sans risque de se tromper, affirmer que le forum de l’étudiant guinéen est désormais le cœur battant de l’un des hauts lieux de concertation, de rencontre, de débat et de partage sur l’éducation en Guinée.
Selon lui, cette seconde édition aura contribué à enrichir le débat sur leurs principales préoccupations, afin d’améliorer et qualifier système éducatif guinéen.

«Je suis donc heureux de l’engouement qu’a suscité le forum auprès de nos élèves, étudiants, enseignants et encadreurs », a déclaré le ministre en charge de l’Enseignement supérieur et de recherche scientifique.

De son côté, le Premier ministre Mamady Youla soutient que la Guinée a besoin de formations de qualité qui répondent à ses objectifs de développement. «Pour réussir ce pari, nous devons résolument inscrire cet évènement dans la durée, lui donner une régularité qui puisse permettre de capitaliser davantage les acquis et succès des éditions antérieures et récolter les fruits de nombreuses réformes engagées dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique », dit-il.

Et de poursuivre : « ce forum ne peut nous être profitable qu’à la seule condition de l’inscrire dans un processus contribuant à l’amélioration continue de nos programmes de formation et de recherches universitaires, mais aussi de l’accompagnement de nos étudiants et chercheurs… Le gouvernement fait de la qualification de l’enseignement et la formation un des axes prioritaires de sa politique de développement socioéconomique de la Guinée à l’horizon 2020, tel qu’indiquer dans le plan national de développement économique et social 2016-2020 »

Par ailleurs, Mamady Youla estime que le Forum de l’étudiant guinéen doit aussi être l’endroit approprié parmi tant d’autres pour relancer le débat sur l’adéquation entre formation et emploi. « Débat sur lequel j’attire l’attention des ministres en charge du secteur éducatif et les invite à continuer les réflexions sur la réforme des programmes d’enseignement. Ces réflexions nécessitent la participation de tous les acteurs impliqués dans la formation et l’emploi de nos jeunes étudiants, qu’il s’agisse des départements ministériels ou des entreprises privées… ».

À noter que cette cérémonie de clôture a pris fin par des prestations artistiques et la remise des prix aux lauréats des différents concours qui ont été organisés

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here