Un entraineur du Satellite Fc (club de première division) a été sévèrement sanctionné cette semaine par la ligue guinéenne de football professionnel, pour des propos jugés « injurieux et irresponsables ». Sauf que la réalité contraste avec ce jugement et pis, le constat le plus alarmant est la ‘‘disproportionnalité’’ de ladite sanction.

C’est une histoire à dormir débout. Sékou Ahmed Tidiane Kaba, communément appelé ‘’Kaba Sport’’ a été sévèrement sanctionné par la LGFP qui lui reproche d’avoir tenu des propos ‘‘irresponsables et injurieux à l’encontre des dirigeants de la Ligue guinéenne de football professionnel et de la fédération guinéenne de football, en direct à la radio…’’

En effet, l’organisateur du championnat de Ligue 1 dit s’être basé sur les rapports des officiels de match, de la rencontre Satellite FC vs Ashanty GB de Siguiri.

Suite à cette sanction, plusieurs questions méritent d’être répondues. Kaba Sport a-t-il tenu des propos injurieux ? La fédération a-t-elle été citée nommément dans les propos de Kaba ? A l’image des autres clubs de Ligue 1, n’a-t-il pas le droit de tenir des coups de gueules surtout après une défaite ?

Le discours de Kaba Sport le 20 avril dernier

Heureusement qu’à la radio les archives existent. Mercredi soir, dans une émission chez nos confrères de CIS Radio, les propos d’après-match de l’entraîneur principal du Satellite ont été rediffusés.

‘‘Je suis déçu de la ligue professionnelle. C’est inadmissible. Une équipe qui est menacée, tu ne peux pas dire que ses joueurs ne peuvent pas jouer pour elle. On ne peut pas comprendre. Nos joueurs sont là, ils sont titulaires, ils n’ont pas voyagé, ils sont là. Tu ne peux pas dire qu’ils ne peuvent pas joueur pour nous. C’est des clubs avant tout’’, réagit-il dans un premier temps, avant que le journaliste ne cherche à en savoir plus : ‘‘vous faites référence à quoi coach ?’’

Kaba de répondre : ‘‘mais ils ne peuvent pas décider que nos joueurs ne peuvent pas jouer pour nous, alors que la compétition est loin encore. Ils sont à deux semaines du match, ils ne peuvent pas dire que nos joueurs ne peuvent pas jouer chez nous.’’

Il faisait en réalité référence au regroupement du syli junior en faveur de la coupe UFOA de la zone A. l’entraîneur va plus loin dans ses explications : ‘‘j’ai mon gardien titulaire qui est là-bas, mon latéral, plus mon meneur. Mais comment vous voulez que je joue ? Je suis menacé. Tu peux amputer le Réal Madrid de Cristiano ? Le Barça de Messi ? Mais c’est du n’importe quoi. En Guinée on n’aime pas la vérité. Personne ne soutient la vérité. C’est du sabotage. C’est de nous créer des problèmes… Si on est là pour faire du favoritisme ce n’est pas la peine, ça ne nous encourage pas… Mais ils sont responsables de notre défaite…’’ Alors injures ? Ou coup de gueule ?

Des sanctions disproportionnées

Pour ces propos susmentionnés, Kaba a été ‘‘suspendu jusqu’à nouvel ordre de toutes fonctions officielles liées au Football’’. En réalité, une suspension pour une période indéfinie. Rien que ça. Mais également, son club, ‘‘le Satellite Fc est soumis au paiement d’une amende de trois millions de francs guinéens pour le comportement antisportif (excessifs et injurieux) de son entraîneur principal à l’endroit des dirigeants du football guinéen’’.  Tout cela pour les propos rappelés haut !

Mais la Ligue a-t-elle toujours agi comme elle l’a fait à l’égard de Kaba ?

Rappelons un fait. Lors du derby entre le Horoya et le Hafia, au compte de la même journée, un membre du staff du Hafia, en l’occurrence Facinet Bangoura a donné un coup de poing à un membre du staff adverse, entraînant une pagaille généralisée, le tout en direct à la télévision, en face du monde. Ce dernier a été suspendu par la même ligue pour (seulement) six mois et son club a été soumis au paiement de deux millions cinq cents mille francs guinéens…Et toc. Ce n’est pas superflu de rappeler que le patron de Hafia est…le président de la Ligue ! Qui a parlé du ‘‘deux poids deux mesures’’ ?

Mais tout cela s’explique aisément. Le Satellite a été vidé de ses joueurs à la mi- saison (cuisine interne), des anciens dirigeants du club se retrouvent à la Ligue et y jouent les premiers rôles. Et désormais tout est bénef, le Satellite est 10e au classement et menacé de descente en division inférieure.

Alpha Mady pour Guinee7.com   

 

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here