Fria/Les femmes en colère contre la préfète prient pour son départ

0

Un peu plus d’une centaine de femmes de Fria campent dans la cour de la préfecture, depuis hier lundi. Elles réclament le départ de la préfète, Gnalen Condé qui, selon elles détournent les biens qui leur sont donnés par le chef de l’Etat ; ne fait rien pour la ville ; favorise les entreprises étrangères pour les marchés, excusez du peu. Elles ne veulent pas bouger de la cour sans avoir le départ de la préfète. Même l’érudit de la ville, Elhadj Doubayah, n’y a rien pu. ‘‘Nous avons bien entendu vos demandes, mais nous vous demandons d’aller prier pour le départ de Gnalen’’, telle est la réponse qu’elles ont donné à l’érudit, venu négocier ce mardi matin. Au départ de ce dernier, certaines parmi elles ont prié pour le même objectif.

 

YC, depuis fria, pour guinee7.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here