Aboubacar Soumah

Au cours d’un entretien avec des hommes de media, ce jeudi, le secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), aile Aboubacar Soumah, s’est exprimé sur la position de son organisation syndicale vis-à-vis du mot d’ordre de grève lancé par l’inter-centrale CNTG-USTG, suite à l’augmentation du prix du carburant par le gouvernement.

‘‘Nous n’avons pas été consultés et nous nous en mêlerons pas en tout cas le SLECG continuera ses activités. Nous invitons tous les enseignants à continuer à corriger les épreuves de BAC, que le secrétariat se poursuive normalement pour que les résultats soient donnés à temps opportun. Nous invitons également tous les enseignants à ne pas respecter ce mot d’ordre de grève, qui n’est pas lancé par le SLECG’’, a déclaré le camarade Aboubacar Soumah.

nous avons demandé à tous les enseignants de se replier, de ne pas s’intéresser à ce mouvement de grève

Pour lui, ‘‘l’inter-centrale (CNTG-USTG) devrait se battre au moment où le baril était à 27 dollars, c’est en ce moment qu’il devait insister auprès du gouvernement pour baisser le prix du carburant. On pouvait fixer en ce moment là jusqu’à 2500 à 3000 GNF le litre à la pompe, mais ce qui n’a pas été fait, ils ont monnayé cela avec de l’argent. Maintenant que le prix du baril est allé jusqu’à plus de 70 dollars, ils font une grève, c’est parce qu’ils veulent de l’argent, comme ils ont l’habitude de le faire. Donc nous on ne s’inscrit pas dans cette logique’’.

Ils veulent de l’argent, comme ils ont l’habitude de le faire

Il reconnait néanmoins que le fait d’augmenter le prix du carburant va affecter le niveau de vie des enseignants, ‘‘parce que pour nous, cela implique l’augmentation de tous les prix, donc ça va affecter aussi le panier de la ménagère. C’est pourquoi nous avons dénoncé le fait que ce prix soit augmenté sans que des mesures d’accompagnement ne s’en suivent’’.

Pour tout dire, ‘‘nous avons demandé à tous les enseignants de se replier, de ne pas s’intéresser à ce mouvement de grève’’.

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here