L’opposition dite républicaine s’est réunie en plénière, ce vendredi 6 juillet 2018, au QG de l’UFDG à Hamdalaye dans la commune de Ratoma. Au sortir de cette rencontre qui a duré plusieurs heures, cette opposition a donné une semaine à l’État pour faire appliquer les conclusions qui ont résulté de la rencontre entre Cellou Dalein et Alpha Condé.

Faisant le porte-parole du jour, Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition guinéenne, a rappelé que parmi les points qui ont été conclus entre lui et le président de la République, seule la loi sur la CENI a connu un progrès.

Raison pour laquelle, « l’opposition a décidé, encore une fois, de donner une semaine au gouvernement, une semaine au-delà de laquelle, l’opposition reprendra ces manifestations si rien qui indique une volonté réelle des autorités d’aller vers une solution équitable en ce qui concerne le processus électoral, la mise en place des fonds nécessaires à l’indemnisation des victimes et à la conduite des enquêtes pour identifier les auteurs des crimes commis lors de nos manifestations, n’est fait « , annonce Cellou Dalein Diallo.

Parlant de l’augmentation du prix du carburant à la pompe, il a, au nom de ses pairs de l’opposition dite républicaine, affirmé que l’opposition soutient l’idée de prévoir immédiatement des mesures d’accompagnement très fortes permettant aux Guinéens de supporter une telle décision si elle devrait être maintenue. Pour lui, l’État n’a pas respecté le principe de flexibilité du prix du baril.

A noter que dans son compte rendu, le président de l’UFDG, ne s’est pas prononcé sur l’installation très prochaine des conseillers communaux dans les mairies qui ne font pas l’objet de litiges.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here