Histoire politique/ La fille de Sékou Touré estime que la France doit présenter des excuses au peuple de Guinée

0

S’exprimant, le week-end dernier, dans une conférence-débat placée sous le thème « Histoire politique de la république de la Guinée : Balkanisation à nos jours et défi de la réconciliation », le maire de la commune de Kaloum, Aminata Touré, a lancé un message de paix à l’ensemble du peuple de Guinée, avant de se prononcer sur les piques qui lui ont été lancées pendant la campagne des dernières élections communales.

Face à une assistance composée des membres des familles des victimes des différents régimes politiques qui se sont succédé en Guinée depuis l’indépendance, ainsi que de ceux des familles de leurs bourreaux, la fille du président feu Ahmed Sékou Touré a déclaré : « L’histoire de ce pays, c’est notre histoire commune… C’est pour vous dire que dans ce pays, on n’a pas le droit à beaucoup de choses. Ce qu’on dit à la jeunesse, on la trompe, ce n’est pas vrai. Ce pays est un pays uni, c’était un pays unique, on était tous ensemble ».

Selon elle, « si on fait l’histoire de la Guinée et qu’on essaie de tirer une conclusion, je pense que la France présentera ses excuses au peuple de Guinée, pour la division qu’elle a apportée entre les fils de ce pays ».

Plus loin, la présidente du conseil communal de Kaloum a lancé ce message à l’endroit peuple de Guinée : « Nous n’avons pas le droit de nous battre entre nous. Je l’ai toujours refusé, je le refuse encore et le refuserai toujours. Et c’est la raison pour laquelle, encore une fois, nous tendons la main à tous les enfants de Guinée, pour dire que nous n’avons pas raison. Nous sommes le peuple de Zégbéla Togba, de Dinah Salifou, de Kissi Kaba, de l’Almamy Samory Touré, Bocar Biro, Alpha Yaya Diallo etc., donc nous n’avons le droit de nous faire la guerre ».

« C’est pourquoi, ajoute-t-elle, pendant ma campagne pour les élections communales, j’ai subi des attaques. J’ai même entendu « est-ce que la fille d’Hitler peut se présenter à des élections en Allemagne ? «  Je n’ai jamais répondu et je ne répondrai jamais, parce que la personne qui l’a dite est un frère et je n’ai pas le droit de verser dans ça ».

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here