C’est dans la phase, « oui ou non » de l’émission les Grands gueules de nos confrères de la radio Espace, que l’honorable Ousmane Gaoual Diallo, a donné son avis sur les récentes violences survenues à Kourémali (frontière guinéo malienne).

Selon le conseiller politique du leader du principal parti de l’opposition, ‘‘on souffre forcement parce que de part et d’autre, ce sont nos familles qui s’affrontent par la défaillance de nos forces de sécurité. Parce que quand je lis la transcription de ce qui a déclenché ce conflit, c’est quelque chose de dommageable. Je pense que nos forces de sécurité, l’Etat guinéen et les Etats ouest africains doivent mettre en application la libre circulation des biens et des personnes. Parce que c’est l’entrave à cette liberté qui a conduit à ce drame, qui a couté la vie à 6 personnes’’.

Il estime par ailleurs :  ‘‘encore une fois, vous quittez Pray, vous allez à Bruxelles sans aucune entrave. Vous pouvez quitter Bamako, rentrer à Mali, venir faire votre mariage, votre course, s’en aller sans aucune entrave. Cela n’est pas un problème pour nous, nos Etats doivent mieux organiser leurs services de renseignement, leurs services de sécurité, pour ne pas entraver la libre circulation dans nos espaces, quand nos Etats ont librement voté.’’

Lire aussi les explications du ministre guinéen de l’Administration du territoire 

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here