En conférence de presse, ce jeudi 10 mai 2018, dans la salle Mohamed Koula Diallo de la maison de la presse, à Coleah, le chef de file de l’opposition a expliqué à la presse pourquoi il se rend à Sekhoutoureyah à chaque fois que le chef de l’Etat lui fait appel.
Se définissant comme un homme de paix, Elhaj Cellou Dalein affirme rencontrer le président de la République parce qu’il est un homme de dialogue. « Lorsque je peux faire l’économie d’une manifestation, je préfère la faire. S’il y’a une possibilité de trouver des solutions au niveau du dialogue je préfère aller au dialogue. Donc dès qu’il y’a une opportunité je la saisie, parce que pour moi la rue c’est le dernier recours », dit-il.
Et d’ajouter : « Je suis un homme de paix, raison pour laquelle à chaque fois le président me demande de venir le rencontrer j’accepte. Je préfère aplanir nos divergences au tour de la table qu’aller dans la rue. »
Il a, dans la foulée, réitéré que la manifestation de rue est un droit constitutionnel, affirmant n’user de ce droit qu’en dernier recours. « La rue, c’est un droit constitutionnel, je le reconnais mais je préfère en user que lorsque j’ai épuisé tous les autres recours. C’est ça mon principe, on me critique pour ça mais je continuerai. Si le président me dit viens on va trouver une solution je viendrai, si on dit allez à la table de négociation j’irai mais on ne renoncera, jamais à nos droits. »
Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com
Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here