Kompany et Origi, deux hommes héroïques inattendus

0

Vincent Kompany a probablement offert le titre de champion d’Angleterre à Manchester City il y a deux semaines. En effet, le défenseur central Belge de 33 ans a envoyé une mine pleine lucarne pour débloquer le score face à Leicester, lors de la 37ème et avant dernière journée de Premier League. Résultat, ce but venu d’ailleurs a permis aux Mancuniens d’assurer une victoire supplémentaire et de compter deux points d’avance sur Liverpool, avant la dernière journée de championnat. En effet, les Citizen ont battu l’équipe du Brighton ce dimanche en remportant le titre de la Premier League.

Après cette rencontre riche en émotion, Pep Guardiola a logiquement eu un mot pour son défenseur, huitième meilleur buteur belge de l’histoire de la Premier League. « Quand je l’ai vu en position de tirer, j’ai espéré qu’il ne le fasse pas… », glisse Pep Guardiola en conférence de presse. « Mais il n’a pas suivi mon avis, et j’en suis plutôt heureux ! C’est un but incroyable. Parfois ça arrive, parfois pas… C’est la beauté du football ! Je n’étais pas super confiant quand il a armé sa frappe ».

Les Belges ont été à l’honneur en ce début de semaine, et il faut également évoquer l’énorme prestation de Divock Origi avec Liverpool face à Barcelone. L’attaquant, sorti du placard par Jürgen Klopp en raison des forfaits de Roberto Firmino et Mohamed Salah, a sonné la révolte des Reds en inscrivant un but précoce face au Barça, dès les 10 premières minutes. S’il a fini crampé, la faute à des efforts énormes en phase défensive, l’ancien du LOSC n’a pas tremblé au moment d’éliminer le Barça en inscrivant le quatrième but britannique sur un service majestueux de Trent Alexander-Arnold.

L’attaquant s’est transformé en véritable héros ces dernières saisons en devenant l’unique buteur du match Liverpool-Everton, le derby de la Mersey au début de la saison, ou en inscrivant le but de la gagne contre Newcastle le week-end dernier. Mais à Anfield, ce mardi, Origi a inscrit son nom dans le livre des légendes du club de Liverpool grâce à un doublé retentissant. Mais après la rencontre, l’ancien de Wolfsburg, qui avait plusieurs options pour rebondir l’été et l’hiver dernier, n’a pas voulu tirer la couverture vers lui mais féliciter la totalité de son équipe : « Il s’agit plus de l’équipe que de mes buts. Nous avons très bien joué. Nous savions que cette soirée allait être particulière. Nous voulions nous battre pour les joueurs blessés. C’est difficile de décrire cette soirée avec des mots, c’est vraiment incroyable. J’avais des crampes à la fin, on a vraiment rien lâché. C’est la victoire du talent et du travail, c’est fantastique ».

Dixième meilleur buteur belge de l’histoire de la Premier League, le joueur de 24 ans a enfin trouvé sa place chez les Reds et pourrait avoir un rôle à jouer lors de la finale de Ligue des Champions contre Tottenham dans quelques semaines. Et Origi aurait tout intérêt à briller devant des compatriotes tels que Jan Vertonghen et Toby Alderweireld, tous deux défenseurs centraux chez les Spurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here