Le Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG) appuyé par Osiwa, en concertation avec les Plates-formes et Coalitions mobilisées pour la surveillance et le monitoring des élections, organise les 10 et 11 septembre un symposium sous régional sur la  » Transparence et les bonnes pratiques électorales » dans un hôtel de la capitale.

Ce jeudi 10 septembre, dans son discours de bienvenue, Dr  Alpha Abdoulaye Diallo, membre du CNOSCG a indiqué que:  » La société civile guinéenne dans sa démarche de pro activité, consciente des enjeux de cette période préélectorale, a estimé qu’il est grand temps de réunir les acteurs majeurs du processus électoral pour débattre des questions relatives au dispositif de suivi indépendant desdits accords et à la réunion d’un ensemble d’éléments techniques  qui permettront de garantir la transparence et la crédibilité du scrutin présidentiel du 11 octobre2015. »

Ibrahima Niang, représentant résident de Osiwa en Guinée s’est réjoui de la tenue de ce symposium. Et d’ajouter:  »nous pensons que les accords du 20 août ne doivent pas échouer. Parce qu’ils catalysent tous les espoirs. Nous soutenons cette initiative parce que nous pensons que la société civile peut apporter son apport pour la réussite de cet accord. »

Pour Dansa Kourouma, président du CNOSCG, ce symposium est la contribution de la société civile pour des élections crédibles et transparentes. Et de décliner les attentes de ce symposium en ces termes:  »C’est de renforcer les capacités des missions nationales d’observation électorale, la mise en place d’un cadre de travail professionnel entre les organisations de la société civile, les observateurs nationaux et internationaux pour une observation de qualité des prochaines échéances électorales. »

El Hadj M Koula Diallo

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here