Abdoulaye Wansan Bah coordonateur CFSP remettant les équipements à Amadou Oury Diallo Président du REJGUIPS

Permettre un cadre de travail plus facile, tel est l’objectif de la cellule des filets sociaux productifs qui a remis, dans ses locaux, ce mardi 5 juin, des équipements de travail au REJGUI-PS (Réseau des journalistes guinéens pour la protection sociale), dans le cadre d’une convention de partenariat liant les deux structures.

Composé d’un appareil photo professionnel et accessoires, de micros cravates, d’un trépied et de deux dictaphones, ce lot d’équipements va permettre aux  journalistes du réseau  d’œuvrer efficacement auprès du projet sur la question de protection des couches vulnérables.

Expliquant le contexte de l’évènement, le coordonnateur, Abdoulaye Wansan Bah, a indiqué que : « Comme convenu, la présente cérémonie vise à remettre à votre structure les équipements qui s’inscrivent dans l’accompagnement de votre ONG, par rapport à la mise en œuvre de notre convention. Dans la mise en œuvre de vos activités, nous avons signé avec vous une convention dont l’objectif est de pointer un autre regard sur ce que nous sommes en train de faire. Nous voulons que ce regard soit critique ; donc nous pensons que ces équipements vont permettre à votre ONG de couvrir les activités sociales qui se font sur le territoire, de les structurer et de les diffuser, afin d’informer l’opinion nationale et internationale sur ce que le gouvernement et les autres partenaires sont en train de faire en matière de protection sociale ».

« Je vous remercie pour tout ce que vous faites. Aujourd’hui, on sent, à travers vos témoignages, qu’il y a une façon de regarder ce qu’on fait ; moi, cela me donne entière satisfaction ». Au-delà des contraintes administratives qui retardent des activités inscrites dans le plan d’action dressé par le réseau, il a réitéré que « nous continuons d’être avec vous sur le terrain ; c’est ce qui relève de nous, et on va continuer à amplifier cela, et s’il y a des besoins supplémentaires qui sont en cohérence avec les moyens qu’il faut pour mettre en œuvre la convention, je pense que la Cellule des filets sociaux est aussi réceptive à cela », a-t-il estimé.

Au nom du réseau, dont les membres ont accueilli avec enthousiasme ces équipements qu’ils jugent être primordiaux dans l’accomplissement des tâches sur le terrain, le président Amadou Oury Diallo, a déclaré que « nous sommes très contents et sûrement pas étonnés, parce que depuis le début, vous avez été à nos côtés. Ces équipements pour nous, la quantité elle est vraiment importante ; et je voudrais donc vous rassurer, au nom du réseau, que nous les utiliserons à bon escient, de façon professionnelle, de telle sorte que justement, les activités qui sont contenues dans notre plan d’action soient celles-là qui rentrent dans le cadre de l’utilisation de ces matériels. Encore une fois, tous nos remerciements au projet Filets sociaux productifs. On reste ensemble et nous comptons sur d’autres appuis ».

A rappeler que ce don d’équipements est une composante du plan d’action destiné au réseau, et dressé par les deux structures lors d’une retraite à Kindia, il y a quelques mois.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire