Les autorités guinéennes ont décidé de lancer une campagne d’assainissement de la capitale, qui va revêtir sa toilette de jouvence en prélude à la 41ème session de la Conférence Islamique des Ministres des Affaires Etrangères (CIMAE), qu’elle va accueillir en ce mois de novembre, a-t-on appris de bonne source.

Dans cette optique, le Premier ministre guinéen Mohamed Saïd Fofana a présidé une réunion vendredi, à laquelle ont pris part les autorités de la ville, notamment le gouverneur Sékou Resco Camara et les chefs de délégations spéciales des 5 communes.

Mohamed Saïd Fofana ne serait pas allé du dos de la cuillère dans sa description de la mine qu’affiche la ville de Conakry, qui ploie sous des tonnes d’ordures. Il a aussi déploré l’occupation anarchique des emprises des voies par des marchands. Sans oublier ces groupes d’indigents, qui ont élu domicile le long des artères de la capitale, où ils mendient à longueur de journée.

Après ce constat, le Premier ministre a invité les autorités de Conakry à prendre « à bras le corps le problème d’assainissement « .

Des efforts seront ainsi engagés dans ce sens, à compter de la semaine à venir, en vue de débarrasser la cité de ces déchets solides. Le curage des caniveaux ferait partie de cette campagne de nettoyage.

Cette campagne a été entreprise en prélude à la tenue dans la deuxième quinzaine à Conakry de la Conférence Islamique des Ministres des Affaires Etrangères (CIMAE), selon nos sources.

Xinhua

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here