Les conseils de Bantama : ‘‘évitons de débattre sur des sujets inutiles’’

0

L’un des sujets abordés, ce lundi, par le ministre Sanoussy Bantama Sow, au cours de sa conférence de presse, concerne le comité de pilotage du COCAN (Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations) 2025 qui, depuis le dernier remaniement qui a eu lieu en son sein, se retrouve au centre de plusieurs débats concernant le football en Guinée.

Selon bon nombre d’observateurs, le COCAN devrait être présidé par une ancienne gloire du football guinéen, chose qui n’est pas le cas.

Face à cette polémique, le ministre en charge des sports et actuel président du COCAN a fait savoir que « ce qui est important aujourd’hui pour la Guinée, ce n’est pas la présence de Paul ou de Pierre dans le comité, c’est l’objectif à atteindre. Aujourd’hui, tous les Guinéens, dans les conditions normales, devraient se donner les mains pour l’atteinte des objectifs qui sont la réalisation des infrastructures. Nous ne parlerons jamais du développement du sport, sans infrastructures ».

Selon lui, « beaucoup de Guinéens ne croyaient pas en 2023, parce qu’on dit que la Guinée n’a absolument rien pour organiser cette CAN. Certains même ont pensé à la co-organisation, mais j’ai dit typiquement qu’il n’y aura pas de co-organisation. La Guinée est une nation souveraine, là où le Burkina, le Mali, le Sénégal ont organisé, la Guinée va organiser la Coupe d’Afrique des Nations ».

En effet, Bantama Sow a lancé un message à l’endroit des hommes de médias : « Ce n’est pas un problème de Bantama, ni de Paul ou de Pierre, c’est une volonté politique. Donc, je demanderai à la presse de former une union sacrée, pour obliger les politiques à réaliser les infrastructures guinéennes, et évitons de débattre sur des sujets inutiles, pour dire tel est membre ou tel n’est pas membre (…) »

« Ce n’est pas un problème de personne, c’est un problème de l’État, et l’État a pris ses responsabilités. Je vous promets que les semaines à venir, vous allez vous rendre compte que nous sommes décidés à aller en 2025 », a-t-il ajouté.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com        

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here