Dans le cadre de la sécurisation de l’enceinte de la direction générale des douanes, un système de contrôle d’accès biométrique installé au niveau du portail a été inauguré, le lundi 5 mars 2018. Mais quelques heures après le lancement officiel de cet équipement, un groupe de personnes n’ayant pas de cartes leur permettant l’accès aux locaux de cette administration, a usé de la violence pour protester contre cette nouvelle disposition.

Au cours d’un point de presse qu’il a animé dans les locaux de la direction Générale des douanes, ce mardi, le chef du service communication, colonel Pévé Touré, est revenu le déroulement de ces remous qui, selon lui, ont causé des dégâts matériels, avant de définir les intentions de son institution en mettant en place ce système de contrôle d’accès biométrique.

« Tout changement ressemble un peu à une pierre qu’on jette dans une mare, elle sème des troubles et des cassures. Le changement est difficile d’être accepté. Ce sont des individus incontrôlés qui se disent réellement transitaires, et qui ne sont pas réellement des transitaires agréés ; ce sont des gens qui venaient, comme ils le disent d’ailleurs qu’ils sont indépendants, pour se débrouiller dans la cour de la direction générale, c’est-à-dire venir envahir la cour… Ce sont ces individus-là hier, après le lancement officiel de ce système de contrôle d’accès, qui se sont attaquées au portail de la douane et ils scandaient des propos menaçants à l’endroit de la direction générale des douanes. Mais nous avons compris qu’en réalité, ce ne sont pas des commissionnaires agréés en douane, qui connaissent leurs droits, leurs obligations et leurs devoirs. Ces gens-là (commissionnaires agréés, ndlr) ont des cartes d’accès, on a distribué des cartes d’accès à tous les commissionnaires agréés en douane », a expliqué le colonel Pévé, à l’entame de ses propos.

Selon lui, « le problème qui se pose aujourd’hui, ce sont ces « individus indépendants » comme ils se le disent, qui n’appartiennent à aucune structure officielle, qui ne sont pas en réalité des personnes mandatées par les commissionnaires agréés en douane, qui se sont permis de venir s’attaquer à la douane, jusqu’à ce qu’on ait enregistré même des cassures de pare-brises des voitures, des jets de pierres. Ce n’est pas vraiment citoyen ce qu’ils ont fait… (sic)».

En effet, le colonel Pévé indique que « la douane est en train de prendre des dispositions face à cette situation. Nous allons demander que justice soit faite, non allons introduire un droit de recours en justice ». Puis, il ajoute : « Pour sécuriser la douane, nous avons appelé les services de sécurité pour pouvoir sécuriser d’abord l’installation, qui nous a coûté quand même assez cher. Et c’est à l’instar aussi des autres douanes de l’extérieur, partout où nous sommes passés, la douane constitue le poumon de l’économie. Donc, il faudrait d’abord sécuriser le personnel des douanes ».

S’agissant des commissionnaires agréés qui se plaignent de l’insuffisance des cartes d’accès par rapport au nombre de dossiers qu’ils ont à suivre au niveau de la direction générale des douanes, il déclare ceci : « La direction générale des douanes est attentive à tout ce qui est comme problèmes ou difficultés. Il suffit de les remonter, qu’on discute et si on voit vraiment le bien-fondé de la requête, les solutions seront trouvées. Mais c’est la manière dont ces individus qui se disent indépendant ont réagi hier qui fait mal ».

Par ailleurs, le chargé de communication de la direction générale des douanes estime que ces mesures de sécurisation qui sont mises en place ne sont dirigées contre personne. « C’est d’abord pour nous mettre en sécurité, sécuriser nos biens ; et ça permet aussi d’être dans un cadre de travail idéal et confortable. Cela n’est pas dirigé contre les visiteurs non plus ; si vous avez par exemple un dossier et que vous n’avez pas de carte d’accès, il suffit qu’on sache réellement que vous venez pour un travail précis à la douane et il n’y aura pas de souci ».

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here