Le marché Niger paralysé ce matin suite à une manifestation de femmes. Une odeur de brûlé et de gaz lacrymogènes se propage dans plusieurs endroits de la commune de Kaloum, où des femmes et jeunes hommes brûlent des pneus et autres objets. Barricadent les voies publiques…Pour, disent-ils, ‘‘demander le retour des élèves en classe’’.

Ils défient les forces de l’ordre en remettant dans la rue les objets dégagés par celles-là. Les manifestations ont été signalées au niveau du marché de Niger, des quartiers Boulbinet et Coronthie.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here