Dans le cadre de la gestion de la troisième phase de l’épidémie de la maladie à virus Ebola ou phase post-Ebola, le Maire de la commune de Matoto, le Dr Mohamed Koumandian Kéita en collaboration avec direction communale de la Santé et l’équipe de l’OMS basée dans la localité, a organisé le weekend écoulé, un meeting de sensibilisation, premier du genre, à l’attention de tous les cadres et leaders communautaires de sa juridiction, dans  l’enceinte de ladite commune.

Cette activité a regroupé outre, les cadres et conseillers communaux, les chefs de secteurs et de quartiers, les chefs religieux, les jeunes, les présidentes des bureaux femmes des quartiers, les syndicats des transporteurs, les responsables des débarcadères, les guérisseurs traditionnels, les femmes balayeuses, les communicateurs traditionnels, etc.

Le Maire de Matoto aura saisi cette opportunité pour noter avec insistance que, cette  rencontre a pour objectif de « sensibiliser tous les acteurs sociaux afin de prévenir un éventuel retour de ce virus et de concrétiser les recommandations du chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé en ce qui concerne l’application correcte des mesures préventives de la maladie à virus Ebola, dans sa troisième phase. »

Partant, le Dr Mohamed Koumandian Kéitan a rappelé  ces mesures qui sont :

la notification de tous les décès au niveau du 115 ou du numéro vert de la commune ; l’investigation de tous les décès par les équipes de la direction communale de la Santé, appuyée par ses partenaires ; le test systématique de tout corps par la Croix rouge ; et l’acceptation d’un enterrement   digne   et   sécurisé   de tout cas de décès testé positif ; l’orientation des malades dans les structures sanitaires ; la poursuite du lavage correct des mains au savon ou à la solution chlorée ; et, la surveillance communautaire.

Pour davantage attirer l’attention des uns et des autres et les inviter à accroître la surveillance pendant les 90 jours, il a pris l’exemple du récent cas d’Ebola intervenu en Sierra Léone, courant de la même semaine.

Intervenant au nom de la Direction communale de la Santé, le Dr Togba Dounamou, responsable de la Communication a aussi insisté sur le respect strict des mesures sanitaires liées à la gestion de la troisième phase qui a débuté le 30 décembre 2015.

A signaler que la tenue de ce meeting intervient  après que les équipes en charge de la riposte contre la maladie à virus d’Ebola de la commune de Matoto aient constaté quelques cas de réticence au niveau de certaines quartiers quant au prélèvement  que doit effectuer la Croix rouge sur tous les cas de décès, après la déclaration officielle de la fin de la MVE en République de Guinée, le 29 décembre dernier.

Jean Pierre OUENDENO

Consultant en Communication-Mobilisation Sociale-Engagement Communautaire/OMS-Matoto

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here