C’est en présence des employés de l’usine d’alumine de Friguia, vêtus de leur bleu de travail, et apparemment heureux, que le président de la République, Pr Alpha Condé, a appuyé sur le bouton Marche de l’un des broyeurs, acte qui signifie la reprise des activités de ladite usine. Des cadres du gouvernement, notamment, le ministre en charge des mines, Abdoulaye Magassouba, et les responsables de la société Rusal qui exploite Friguia, étaient présents à cette cérémonie qui a mis toute la préfecture en effervescence.

Comparant l’histoire vécue par Fria à celle de  « l’idiot » qui ouvre le ventre de la poule aux œufs d’or pour avoir l’or, et qui du coup perd et la poule et tous les œufs, Alpha Condé a dit à l’intention des travailleurs : « Nous allons faire bientôt une table ronde à Conakry, pour que toutes les entreprises minières présentes en Guinée respectent le contenu local et le code minier. Nous avons pris l’engagement d’accompagner les miniers, pour qu’ils puissent travailler dans la paix et la tranquillité avec les populations. Et même si les revendications existent, ils doivent s’adresser au gouvernement, il y a le ministre des Mines, pour trouver des solutions avec les entreprises minières. N’acceptez plus que les bêtises irresponsables desdits syndicalistes, pour leur intérêt personnel, compromettent les intérêts non seulement des travailleurs. Vous pouvez compter sur le gouvernement pour défendre les intérêts des travailleurs, mais revendications justes, pas fantaisistes, car si l’usine ferme de nouveau, alors je ne ferai plus aucun effort pour que l’usine soit rouverte ».

Les Guinéens ne doivent pas être seulement des ouvriers

D’un autre coté : « Les Guinéens ne doivent pas être seulement des ouvriers, ils doivent maitriser toute la technologie, la formation de l’alumine, pour qu’ils puissent demain diriger des usines d’alumine, car s’il n’y a pas de transfert de technologie, nous demandons toujours des étrangers. Il est extrêmement important que pendant que nos amis sont là, ils apprennent aux Guinéens à maitriser la technologie ».

aucune exploitation minière ou industrielle ne peut résister au cercle vicieux  de demandes abusives et d’actions violentes

Le ministre en charge des mines et de la géologie, pour qui  cet évènement est de grande portée pour les populations de Fria et de toute la Guinée, s’est adressé au président en affirmant que : « L’appui constant de l’Etat et des partenaires de Rusal, sous votre initiative, a permis de limiter les dégâts et de permettre la survie de la ville. Malgré plusieurs épisodes difficiles, l’usine a continué à fonctionner jusqu’en avril 2012, quand une crise syndicale a malheureusement conduit à son arrêt brusque et durable. Grâce à sa détermination pour la relance de l’usine, le président de la République a réussi à remobiliser nos partenaires russes, à travers des efforts qu’il a déployés personnellement auprès de cette société, mais aussi et surtout auprès des plus hautes autorités russes. Cette reprise de l’exploitation de l’usine n’est donc pas le fruit du hasard, elle est le résultat de ses efforts, mais aussi d’un engagement sincère de la société à renforcer son partenariat avec la Guinée, dans un cadre mutuellement avantageux ».

« Au-delà de la célébration légitime de la relance de l’usine de Fria, nous devons tirer deux principales leçons de l’histoire de cette usine et de la ville. Premièrement, aucune exploitation minière ou industrielle ne peut résister au cercle vicieux  de demandes abusives et d’actions violentes qui l’empêchent de fonctionner normalement sur la durée. Friguia s’est arrêté du jour au lendemain du fait de l’entêtement de quelques individus qui la poussaient vers la faillite ; cela doit servir de leçon à Fria, mais aussi toutes les autres villes de la Guinée qui accueillent les investisseurs guinéens ou étrangers. Nous devons veiller à ce que Fria ne doive plus sa survie à l’usine, à ce que l’économie guinéenne ne repose pas que sur les mines, même si ce secteur doit contribuer au développement des autres secteurs de notre pays. Nous continuerons à travailler ardemment pour que les directives reçues à cet effet guident toutes nos actions visant à maximiser les bénéfices du secteur au-delà des mines », indiquera-t-il.

Le budget des travaux de réhabilitation et de la relance a été estimé à 123,5 millions de dollars

Yakov Itskov, le directeur business Alumine, annonçant cette reprise, la définit comme une nouvelle page dans l’histoire de cette usine, tout en expliquant que « l’évènement d’aujourd’hui, c’est le résultat du travail colossal  exécuté par la société Rusal, dans ces dernières deux années. Pratiquement chaque équipement, unité d’équipements, a été complètement démonté, réparé et ensuite remonté. Plus de 25% des équipements a été nouvellement acheté et remplacé. Ce sont 1.200 Guinéens et 60 experts qui ont travaillé sur la réhabilitation de la première tranche de l’usine. Mais aujourd’hui, en cette journée particulière, nous commençons l’histoire de Friguia en partant d’une page blanche ». Ensuite, parlant d’un audit qui avait mis à la surface l’état critique de certaines  infrastructures, il ajoute : « Le budget des travaux de réhabilitation et de la relance a été estimé à 123,5 millions de dollars. Pour l’instant, dans le cadre du projet de la relance de l’usine, on a la réparation et la  réhabilitation de 616 unités d’équipements industriels ; dans le cadre du projet de la relance, on a acheté et mis en exploitation deux nouveaux groupes électrogènes de 4 mégawatts, réhabilité les deux cheminées d’une hauteur de  60 mètres ».

rendre Friguia une entreprise rentable

Excusant la fermeture de l’usine comme indépendante de leur volonté, il a étalé les objectifs pour l’avenir. « C’est de rendre Friguia une entreprise rentable, qui peut optimiser le prix de revient de la production guinéenne au maximum et arriver à la compétitivité de l’entreprise. Mais bien sûr, on ne peut le faire seulement qu’avec la paix et un calme social à l’usine. Je voudrais vous assurer que la société Rusal de sa part, y mettra tous ses efforts. »

Abdou Lory Sylla envoyé spécial pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here