Mines/ Pour ses projets d’extension, la CBG a créé 2 500 emplois

0

L’un des sujets abordés au cours de la deuxième journée du symposium « Mines Guinée », ce jeudi, c’est la gestion des impacts sociaux. Ce sujet crucial était au centre d’un panel qui a été animé par des experts guinéens et internationaux du domaine minier, notamment le directeur général de la Compagnie des bauxites de Guinée (CBG).

À cette occasion, Souleymane Traoré a donné des chiffres concernant la gestion des impacts de sa compagnie sur les communautés locales. « En fin 2018, les chiffres-clés en matière de social de la CBG, nous avons 2 300 employés contractuels ; plus de 3 000 employés sous-traitants et dans le cadre des différents projets que nous avons sur deux ans, nous avons pu créer 2 500 emplois. C’est-à-dire notre projet d’extension des installations et des capacités techniques de l’usine. Il faut aussi savoir qu’en 2018, la CBG a généré directement un revenu de plus de 103 millions de dollars à l’État », a précisé le DG de la CBG.

Avant de confier : « Globalement, il y a eu 576 habitants qui ont été impactés. On a fait tout le processus de consultation, et il y a eu accord. Ils ont accepté d’être déplacés. Chacun donc est allé reconnaître le site où il doit être relocalisé. Les surfaces ont été multipliées par trois ».

En effet, l’actuel patron de la première compagnie en Guinée a soutenu l’intégration des préoccupations environnementales et sociales dans l’ensemble des missions et approches à court, moyen et long termes des sociétés minières.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here