C’est dans une salle pleine de ministres, de cadres et d’agents, que s’est déroulée, ce mardi 2 janvier, la cérémonie de passation de services, au cours duquel, le ministre de l’Agriculture par intérim,  Naby Youssouf Kiridi Bangoura, a passé les rênes du département de l’Agriculture à Mariama Camara, précédemment directrice de la Société guinéenne du palmier à huile (SOGUIPAH).

Cette cérémonie présidée par le secrétaire général du gouvernement, se déroule, après trois mois et dix jours d’intérim assurés par Kiridi Bangoura, qui a d’ailleurs profité de l’occasion pour féliciter la nouvelle venue, et l’a encouragée à continuer dans les réformes déjà entreprises dans ce secteur considéré par le président de la République, comme un véritable levier de développement.

Ministre entrant, c’est avec une vive émotion que Mariama Camara s’est exprimée face à l’auditoire, qu’elle a remercié de sa présence et exprimé sa gratitude au président de la République, pour ce choix porté sur sa personne. Elle affirme : « Ce ministère qui regroupe en son sein, les activités de 70% des Guinéens, a toujours retenu la haute attention de son Excellence M. le Président de la République, qui a chaque fois qu’il a parlé de développement s’est appesanti sur l’importance de l’agriculture et de ses activités connexes ; le chef de l’Etat nous a toujours enseigné. « Il n’y a pas de développement économique et social de la Guinée sans le développement de l’agriculture. C’est pourquoi, je mesure à juste valeur l’importance, l’immensité de la noble tâche et exaltante mission qu’il vient de me confier ».

C’est pourquoi, elle a prédit : «  Connaissant un peu les structures de ce département et des ressources humaines chargées de leur animation, pour y avoir évolué depuis près de 30 ans. J’ai la forte conviction que nous réussirons ensemble notre mission pour le bonheur de la Guinée et des Guinéens. »

Pour sa part, le ministre sortant a tenu à dire « En prenant service en septembre dernier, je précisais que ma mission pour cette période intérimaire consistait à raffermir la prise en compte des orientations du chef de l’Etat dans la politique sectorielle, à améliorer la coordination présidentielle dans les programmes de développement, à améliorer la coordination stratégique  entres les services centraux, à renforcer la présence des services  déconcentrés dans la mise en œuvre concrète des programmes et projets en cours. Pendant cette période, nous avons consolidé les bases et nous avons mis en place des mesures permettant d’amplifier la dynamique de transformation du secteur agricole ».

« Malgré ces résultats encourageants, des défis majeurs interpellent tous les acteurs du développement rural en général et du secteur agricole en particulier. Ces défis sont de plusieurs ordres ». Parmi ces défis, il a notamment cité le recrutement des ressources humaines jeunes, qualifiées et motivées, en disant : « En effet, ce ministère qui regorge de cadres très compétents et très expérimentés est assailli par l’exigence du temps. Le vieillissement de l’effectif est une réalité que nous ne pouvons cacher. Le temps de leur départ à la retraite, les cadres expérimentés peuvent nous recruter des jeunes de toutes spécialités et nous aider à les former, afin qu’ils prennent la relève. 70% des cadres de ce ministère doivent aller à la retraite dans les 5 prochaines années. Il faut un véritable plan pour les ressources humaines », a-t-il par ailleurs reconnu.

Il a terminé par des remerciements : « Je voudrais une fois encore renouveler ma gratitude à l’endroit de son Excellence Monsieur le président de la République qui, cumulativement à mes fonctions de ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République m’a confié, sous son autorité, la charge d’assurer la coordination des réformes institutionnelles et des programmes de développement du secteur rural. Je voudrais féliciter Mme Camara pour la confiance placée en elle, par son Excellence Monsieur le président de la République. Et en vous souhaitant à vous, chère sœur, plein succès dans l’accomplissement de votre mission (sic) ».

Abdou lory Sylla pour Guinee7.com

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here