Intervenant chez nos confrères de lynx FM ce jeudi 4 octobre 2018, Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition guinéenne a déclaré que le décret confirmant Mohamed Lamine Bangoura à la tête de la cour constitutionnelle, n’est pas une surprise pour lui parce que, dit-il :

« c’est Alpha Condé qui est à la manœuvre dans cette crise. »

« Pour moi ça n’a pas été une surprise, dans la mesure où je sais que c’est Alpha Condé qui est à la manœuvre dans cette crise à la cour constitutionnelle, étant entendu qu’il souhaitait depuis longtemps, on le sait, de se débarrasser de Kèlèfa Sall, compte tenu de l’opposition de ce dernier au tripatouillage de la constitution pour ouvrir la possibilité à un troisième mandat.  C’est ça le mobile de cette crise qu’il a suscitée et entretenue, il ne pouvait ne pas confirmer ce que ses mandataires ont accompli comme mission qu’il leur a donnée. Donc ce n’est pas une surprise pour moi », dixit Cellou Dalein Diallo, au lendemain de la publication du décret de confirmation de M. Mohamed Lamine Bangoura comme président de la cour constitutionnelle.

Suite à acte du président de la République, Alpha Condé, le numéro un de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), invite : « toutes les forces vives à se mobiliser pour refuser ce coup de force et qui ouvre la possibilité à M. Alpha Condé pour un troisième mandat ».

Plus loin, Cellou Dalein pense qu’« Alpha Condé, a pris la décision de faire du forcing pour obtenir un troisième mandat. Et, il s’est organisé pour ça ; il s’est équipé pour ça ; il a importé des moins de répression des manifestants ; il a tout préparé. Il a mit en branle donc, cette équipe à la cour constitutionnelle pour faire sauter le verrou que constituait M. Kèlèfa Sall.  Je pense qu’il va essayer de continuer mais il nous trouvera sur son chemin, il trouvera le peuple de Guinée sur son chemin. Le peuple de Guinée ne veut plus de président qui s’éternise à cette fonction. Soyez vigilants, nous devrons tous nous mobiliser pour quand même combattre cette velléité de M. Alpha Condé ».

Par ailleurs, pour faire un front commun face à la situation de la cour constitutionnelle, Cellou Dalein soutient qu’au sein de l’opposition et au sein des forces vives, « des consultations sont en cours pour élaborer des meilleures stratégies pour empêcher justement de rendre effectif ce coup de force. Maintenant les guinéens sont fondés à même demander le départ d’Alpha Condé », conclut-il.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire