Moustapha Naité à Guéckédou : ‘‘Si je suis là ce matin, c’est pour vous rassurer que toutes les dispositions sont prises pour la réalisation de cette route’’

0

La mission commando du ministère des Travaux publics se poursuit dans les chantiers à l’intérieur du pays. Ce mardi 14 mai,  le tronçon PK 63-Guéckédou, long de 18 km, et le tronçon Guéckédou-Kondembadou, long de 35 km, ont été visités par  l’équipe de Moustapha Naité.

Après le constat sur le tronçon Pk 63-Guéckédou, la délégation s’est entretenue avec les acteurs impliqués dans le projet, mais aussi avec la population de Guéckédou.  Cette rencontre a eu lieu dans la salle de réunion de la préfecture.  Les échanges sont portés entre autres sur le retard accusé dans le démarrage des travaux, la sensibilisation des riverains, pour qu’ils libèrent les lieux après leur indemnisation par l’État guinéen.

« Si je suis là ce matin, c’est pour vous rassurer que toutes les dispositions sont prises pour la réalisation de cette route. Au niveau du PK 63, ce qui retardait, c’était le recrutement de la mission de contrôle (…) Aujourd’hui, toutes les conditions sont réunies pour que vous voyiez le travail se faire ». C’est en ces termes que le ministre Moustapha Naité a tenu à rassurer les citoyens de Guéckédou pour la réalisation de ce projet.

Malgré ce retard accusé depuis le lancement des travaux par le président de la République, en décembre 2018, les usagers de ce tronçon PK 63-Guéckédou-Kondembadou doivent encore garder leur mal en patience. Car, avec l’arrivée des grandes pluies, selon le ministre Naité, le vrai travail ne peut commencer.

« En revanche, ce qu’on ne peut, du tout, pas faire, c’est une question d’ordre naturel : on ne peut pas faire du terrassement pendant la saison des pluies. Et il a commencé à pleuvoir. Mais ce qui va être fait dans l’immédiat, j’ai appelé les patrons de l’entreprise pour leur intimer d’être présents sur le terrain au plus tard une semaine, pour commencer à faire les travaux d’entretien mécanisés et avancés, pour permettre à ce que le tronçon Guéckédou-PK 63 ne soit pas coupé (…). Donc, d’ici une semaine, vous verrez les équipes se déployer sur le terrain pour commencer à faire les travaux d’entretien de la route », dira le ministre des Travaux publics.

Après cette rencontre à la préfecture, le ministre Moustapha Naité et sa suite ont poursuivi sur le tronçon Guéckédou-Kondembadou. Sur ce tronçon, selon Cheickna Cissé, chef de la mission de contrôle pour les travaux d’aménagement et de réhabilitation de la route nationale Guéckédou-Kondembadou, ainsi que des 10 km de voiries à Guéckédou, depuis le lancement des travaux par le président de la République, ils n’ont reçu la notification de la note service de démarrage des travaux au niveau de l’emprise que le 18 avril.

« Mais l’entreprise était là quand même, depuis le mois de janvier. De ce fait, l’entreprise a pu réaliser des travaux au niveau de la base-vie là, où nous sommes actuellement. Elle a pu faire aussi des travaux au niveau de la base de production située au PK 34, et des travaux de démolition et de nettoyage ont été effectués sur le site qui doit abriter les bureaux de logement de la mission de contrôle. Donc, pour les travaux d’installation, c’est ça qui a été fait au niveau de la base-vie, on est à 85 %. Au niveau de la base de production 65% et pour le site destiné aux bureaux et logements, on est à 5 %. Ça, c’est pour les travaux d’installation », a déclaré M. Cheickna Cissé, chef contrôle.

Et de renchérir : « Maintenant d’un autre coté, les études d’exécution sont en train d’être réalisées par une entreprise. De ce point de vue-là, déjà sur le point topographique effectué, l’implantation de la polygonale de base, c’est déjà fait.  L’entreprise 3 effectué aussi les levées des terres naturelles Donc, il reste maintenant à produire un projet de terrassement des 10 premiers kilomètres et aussi valider les études concernant les ouvrages hydrauliques etc. Ça nous permettra en attendant, que l’hivernage se termine en octobre. Pendant l’hivernage, nous pouvons au moins démarrer certains travaux de préfabrication, des travaux de débroussaillage, de démolition etc. »

Sur ce tronçon, le ministre des Travaux publics se dit satisfait du travail déjà effectué sur le terrain. Contrairement au tronçon PK 63-Guéckédou, les travaux de réfection ont commencé sur le tronçon Guéckédou-Kondembadou pour faciliter la circulation avant le début des travaux du terrassement.

Bhoye Barry, envoyé spécial pour guinee7.com

00224 628 705 199

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here