A quelques heures de la date d’expiration de l’ultimatum lancé par le ministère de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, les femmes du quartier Dar es salam 2 dans la commune de Ratoma, occupent la transversale Hamdallaye Gbessia-Condebougni, depuis ce matin.

Ces femmes en colère protestent contre le déguerpissement des alentours de la décharge publique. Assises à même le sol, elles scandent des mots hostiles au ministre Ibrahima Kourouma.

Dans le quartier, plus de 200 bâtiments sont cochés, certains propriétaires ont plié bagages pour aller se réfugier chez les proches. Par contre, ceux qui n’ont pas où aller campent avec leurs bagages devant leurs portes, avons-nous constaté.

Sur la chaussée, au moment où nous publions ces mots, les femmes ont apporté des marmites et préparent ; près d’elles, sont garées deux jeeps de la police.

Bhoye Barry pour guinee7.com
628 70 51 99

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire