Non à la récupération politicienne de la célébration du 2 Octobre ! (Par Abdoulaye Barry)

La célébration de l’indépendance de la République de Guinée est la fête de commémoration de la Guinée et par tous les Guinéens vivants à l’intérieur et à l’étranger. C‘est une date incontournable pour notre identité et qui restera écrite sur le Curriculum Vitae de notre République pour l’éternité.

A cet effet, sur cette tribune, nous mettons en garde toute tentative de récupération politicienne. Depuis longtemps, les guinéens n’ont été servis que par de beaux discours. Le peuple, à chaque occasion s’est fait berner par ses valeureux fils.

C’est pour cela, Confucius disait avec sagesse : « Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que lui donner un poisson ».

En 2018, l’heure n’est plus à la parole mais plutôt à l’action et à la vérité et rien que ça. Avec le temps, les échecs, les désillusions et les déceptions, le peuple a compris et n’acceptera plus encore d’être roulé dans la farine par des promesses venant des pseudos intellectuels, des vendeurs d’illusions ou des ethnos stratèges.

 L’histoire du pays doit être écrite au propre avec l’appui et la contribution de tous les guinéens obligatoirement… ! En outre, chaque citoyen doit rester serein et vigilant pour barrer le chemin à certains de nos compatriotes qui sont toujours avides d’argent et de bien-être social. Sans quoi, par le biais du banditisme intellectuel, ils vont induire le peuple en erreur en lui mettant encore les bâtons dans les roues vers sa bonne marche dans la lutte pour la pérennisation de notre démocratie.

 La population veut tout et maintenant, car elle est devenue impatiente. Permettre à tout le monde de trouver un Travail décent est vital, avoir accès à une Justice de proximité est impératif, vivre dans la Paix et dans le Progrès est indispensable, « car un peuple qui a faim, n’est pas libre, et ne peut pas réfléchir d’après l’autre ».

 Il est important de retenir que le 2 Octobre correspond à la date de naissance de notre pays, donc la plus importante fête à célébrer chaque année. L’idéale serait de relire notre Histoire, à chaque occasion avec plus d’objectivité, sérénité pour faire honneur, respect à l’ensemble de tous nos devanciers connus ou anonymes, nos vaillants martyrs ou héros nationaux qui ont tout sacrifié pour que notre pays accède à sa liberté, son indépendance et à sa souveraineté politique jusqu’à nos jours.

Chaque citoyen guinéen, a priori a le choix de célébrer la fête de notre pays, à sa manière, partout où il le veut durant toute la durée du mois d’octobre par exemple.

Cette fête ne peut en aucun cas être la fête d’un président, d’un parti politique, de notre armée nationale d’une région, mais de tous les guinéens en général. Cette fête est Sacrée et Symbolique pour tous ceux qui ont en commun la nationalité guinéenne, les étrangers vivants et travaillant sur notre territoire.

Cette fête sera célébrée avec la même connotation socio-politique et historique jusqu’à la fin des temps avec le même esprit patriotique. A la seule différence, chaque génération aura peut-être le choix de ses thèmes. Par exemple, dans notre contexte actuel pour la majorité des citoyens c’est : « la vérité, la réconciliation, la justice et le pardon par les actes et non dans les discours » qui sont des urgences parmi toutes les priorités. Certes, tous nos problèmes de l’heure, auxquels font face notre Nation dans la fondation de notre démocratie et de notre Etat de droit sont tous immenses et importants. C’est pour cela, une contribution de qualité de notre capital humain est vivement recommandée.

La raison et la méditation doivent illuminer les cœurs de tous les guinéens, avec sagesse et humilité, afin d’être capable de faire un bilan exhaustif et pertinent, de nos 60 années de souveraineté pour mieux éclairer notre futur proche et lointain.

Enfin, espérons que toutes les prières, les bénédictions et les sacrifices consentis par nous-mêmes et depuis nos ancêtres vont nous suivre en guidant nos pas vers le chemin du progrès, qui nous sortira de l’ornière, de la misère. Dans l’intérêt supérieur de notre République et notre Nation toute entière.

Bonne fête d’indépendance à tous et a toutes ! 

Abdoulaye Barry

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

1 COMMENTAIRE

  1. Bonne fête de l’Indépendance à vous aussi mr Barry.. Merci de nous éclairer et surtout d’apporter une analyse très pertinante sur les objectifs que nous guinéens devons ambitionner car nous devons aller de l’avant au plus tôt et rattraper le retard accumuler, je rajoute que la santé et les infrastructures publics sont à améliorer également… Regardons seulement le décollage du Rwanda… Il faut une volonté du peuple et politique, car le travail seulement peut apporter des résultats. Merci

    Awa

Laisser un commentaire