Le premier ministre, chef du gouvernement, Ibrahima Kassory Fofana, accompagné du ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Bourema Condé et de Dr Mohamed Diané, ministre d’État, ministre de la défense, a été reçu par l’opposition dite républicaine avec à sa tête, Cellou Dalein Diallo, ce lundi 4 juin 2018, au QG de l’UFDG à Hamdallaye CBG.

Cette une ‘‘visite de courtoisie’’ au chef de file de l’opposition dite républicaine et à l’ensemble des partis représentés dans cette opposition, s’inscrit dans le cadre de la prise de contact du chef du gouvernement avec les acteurs sociopolitiques du pays.

Selon Kassory Fofana, le message livré à monsieur le président de l’UFDG est le message de fraternité d’amitié mais aussi un message d’invitation de la part de son ‘‘grand frère Pr. Alpha Condé à la poursuite du dialogue social pour qu’ensemble nous contribuons à la stabilité de ce pays, à faire l’économie des morts qui sont aujourd’hui des conséquences fâcheuses des manifestations politiques », dit Kassory.

Selon lui, « monsieur le président de l’UFDG, chef de file de l’opposition, est bien ouvert à ce dialogue, partage ces valeurs républicaines d’aider à la stabilité du pays mais demande au gouvernement des efforts pour créer des conditions de paix ».

C’est pourquoi, « nous avons pris des notes de ce point de plainte, nous avons pris note également de sa décision de nous saisir un mémorandum de tout ce qui bloque où risquerait de bloquer le dialogue social et politique. Nous attendons cela avec impatience. Constitutionnellement, le premier ministre que je suis, il est de mon devoir de promouvoir ce dialogue là afin de garantir la paix sociale et la cohésion sociale, politique même entre agresseurs. Il y a un minimum de courtoisie qui devrait permettre d’entretenir des relations conduisant à la paix sociale. Je pense que dans les semaines ou mois à venir, nous travaillerons mains dans les mains avec l’opposition républicaine conformément à la volonté de mon chef pour améliorer le climat social », espère le premier ministre.

Et Dalein de revenir sur les grandes lignes de l’entretien avec Kassory Fofana, qui leur a ‘‘fait part de sa volonté de promouvoir le dialogue et de contribuer ainsi, à la restauration de la confiance et à la préservation de la paix. Nous avons marqué notre accord de collaborer à un tel projet. La promotion d’une démocratie apaisée, la protection des droits humains et des libertés fondamentales constituent les valeurs pour lesquelles nous nous battons. Si du côté du gouvernement, le tout nouveau premier ministre que nous connaissons parfaitement s’engage dans cette voie, il trouvera au sein de l’opposition des partenaires loyaux », promet Cellou Dalein Diallo.

Par ailleurs, « J’ai invité mon ami premier ministre de faire en sorte que la confiance soit restaurée et la restauration de la confiance suppose le respect du contrat et la parole donnée. Il a promis de s’engager résolument sur cette voie et moi aussi j’ai dit dans ce cas je serai un partenaire loyal. Parce qu’il s’agira de l’intérêt supérieur de notre pays et nous faisons la politique pour améliorer les conditions de vie de nos compatriotes », conclut l’ancien premier ministre, Cellou Dalein.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire