C’est lors d’une conférence de presse au cours de laquelle l’Organisation guinéenne des droits de l’homme (OGDH) lançait un cri d’alarme que Me Hamidou Barry, chargé des relations juridiques de l’organisation, répondant à une question sur le dossier opposant le gouvernorat aux forces sociale guinéennes, a dépeint leur position par rapport à ce procès.

Sur la question, il dira que : « Nous précisons qu’il y a des avocats déjà constitués pour les forces sociales ; mais ce que nous allons ajouter, lors de la manifestation de 23 juillet, il y a eu dix manifestants arrêtées, transférés au tribunal de Mafanco, ce sont les avocats de l’OGDH et de MDT qui ont été constitués pour défendre ces derniers. La procédure est toujours pendante à Mafanco. Concernant le gouverneur de la ville de Conakry, l’OGDH  n’est pas constituée, mais si on nous fait appel, nous n’allons jamais fléchir, c’est notre mission, encore faut-il qu’on nous constitue, une fois qu’on nous constitués, nous allons aussi accompagner nos confrères, les membres des forces sociales, dont nous sommes aussi membres. On ne se cache pas ; nous soutenons les forces sociales. Nous sommes des citoyens ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here