Parce que 29 jeunes avaient péri ce jour, le 29 juillet ne devrait pas passer sous silence ! (Par Alpha Mady)

Le 29 juillet 2014, 29 jeunes guinéens ont perdu la vie à la plage de Rogbane (Taouyah/Conakry), suite à une bousculade, lors d’un spectacle qui réunissait la crème de la musique urbaine de Guinée. Quatre ans après, cette date passe sous silence, ce 29 juillet 2018, le drame est vraisemblablement placé aux oubliettes.

Pour commencer, il ne s’agit pas de remuer le couteau dans la plaie. C’est fait ! Le drame a eu lieu ! Les acteurs ont été interpellés certains ont été jugés et condamnés. Donc aucun reproche administratif ou judiciaire à personne. Le reproche il est personnel. Un sentiment de frustration d’un citoyen qui pense que l’âme humaine est sacrée, et qu’en cela elle mérite tout le respect.

Aux lendemains du drame dit de Rogbane, il y a eu une mobilisation collective des artistes et producteurs de spectacles (les plus concernés). Ensemble, ils ont défendu la cause corporative. Le mot d’ordre était simple : ‘‘pardonnez-nous. Si nous savions, ce drame ne se serait jamais produit ». Eh bien ça y est. Vous êtes pardonnés, il y a eu un pardon populaire (puisque vous continuez à faire le plein de vos spectacles) mais aussi un pardon institutionnel (vous êtes à nouveau opérationnel). Mais pendant qu’on demande au gouvernants de faire en sorte que ce type de drame ne se reproduise plus, que faites vous pour graver à jamais cet évènement dans l’histoire culturelle de notre pays ? Pourquoi et comment cette date peut-elle passer inaperçue ? Aucun d’entre vous ne s’en rappelle ?

Pour tout dire, il ne s’agit pas de refaire le procès. Il s’agit plutôt de vous interpellez. Faites en sorte que la date du 29 juillet soit marquée de façon indélébile dans la vie culturelle et musicale de notre pays. Faites quelque chose ! Allez-y déposer des gerbes de fleur à chaque 29 juillet ! Demandez à ce que le lieu soit baptisé plage du 29 juillet ! Je ne sais pas moi… Créez une ONG ou quelque chose de similaire.

S’il vous plait entendez ce cri de cœur, le peuple vous en sera reconnaissant.

Alpha Mady 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here