Ce vendredi 28 septembre 2018, à Kagbélin, dans la préfecture de Dubréka, les responsables de la société Guinée Industries Ciments (GI-Ciment), ont officiellement lancé l’usine qui double la production habituelle. Désormais 1 400 000 tonnes de ciment sont produites par an au lieu de 700 000 tonnes.

« Le problème, il n’y avait pas suffisamment de ciment, la demande était supérieure à l’offre que nous avions sur le marché. C’est ce problème que nous avons cherché à résoudre avec le doublement de nos capacités », explique, Mohamed Nabé, directeur commercial de GI-Ciment.

Pour ‘‘Bâtir demain sur du solide’’, GI-Ciment fait examiner ses produits trimestriellement à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry, et et semestriellement, en Suisse.  C’est pourquoi, selon les responsables, GI-Ciment est certifié ISO-9001 c’est-à-dire, correspond aux normes de l’Union européenne ; certifié  ISO-14001 version 2015 et pour les normes environnementales, il est certifié OHSAS-18001 version 2007.

nous avons su anticiper sur les perspectives économiques

« Cette inauguration et le doublement de notre capacité passant de 700 000 à 1 400 000 tonnes par an, je pense vraiment que c’est un grand ouf de soulagement ; un grand réconfort pour nous aujourd’hui pour dire que cette vision, cet objectif que nous nous sommes fixé a été atteint. Parce qu’aujourd’hui, toutes les tracasseries connues dans ce pays, les pénuries de ciment, tous les problèmes d’approvisionnement sont derrière nous », s’est félicité le directeur commercial.

Et selon lui, la meilleure qualité d’un manager c’est la faculté d’anticiper, c’est pourquoi, « nous avons su anticiper sur les perspectives économiques et en terme de projets d’infrastructures dans ce pays à travers ce doublement de notre capacité de production ».

Avec cette extension de l’usine, les emplois ont augmenté de 17% ; parmi ces 17%, 97% sont les employés journaliers qui avaient travaillé pendant les travaux d’extension. Aujourd’hui, GI-ciment compte 420 employés directs et 1500 employés indirects.

Pour Aboubacar Sidibé, responsable technique, « en ce qui concerne les aspects techniques pour la nouvelle unité, là nous avons décidé de produire tous les types de ciment à GI-ciment.  Donc nous somme aujourd’hui capables de produire tous les types de ciment au monde à partir de nos installations. Puis ce que nous avons toutes les matières premières qui nous permettent de produire. Et La qualité est maintenue ».

Avec ces produits, ciment portland artificiel CPA-CEMI-42,5R ; ciment haut fourneau CHF-CEMIII A-42,5N ; ciment portland composé CPJ-CEM II A-42,5N et ciment portland composé CPJ-CEMII B-32,5N, en 2017, GI-ciment occupait 40% du marché général et 85% des grands projets.

Une entreprise citoyenne

Au-delà d’être une entreprise industrielle, pour ses responsables, GI-Ciment est une entreprise citoyenne. Pour preuve, selon eux, depuis 2014, des bourses et des ordinateurs d’une valeur de 300 millions de francs guinéens ont été offerts aux étudiants ; 17 mosquées et morgues renouvelées ou construites ; des vivres sont donnés chaque année aux voisins du groupe à Kagbélin et Kissosso dans Matoto. Sans oublier la contribution à la reconstruction du stade préfectoral de Dubréka.

Pour rappel, l’usine GI-ciment a été inaugurée le 25 janvier 2013 par le président de la République avec une production de 500 mille tonnes par an. En 2015, la première extension a abouti à une production de 700 mille tonnes par an. Et aujourd’hui, des projets dans le domaine du ciment et d’autres domaines notamment dans les secteurs du bâtiment et des travails publics sont envisagés.

La cérémonie a pris fin par une visite guidée des installations de l’usine.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

 

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

Laisser un commentaire