Malgré les commentaires pleins d’indignation publiés sur les réseaux sociaux  et les propos tenus par de nombreux Guinéens, à propos de sa nomination à la tête du ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts, Oyé Guilavogui, en remplacement de Roger Patrick Millimono, a été officiellement installé, ce mercredi 6 juin, pour conduire désormais les destinées de ce département.

Après les discours d’usage du secrétaire général du gouvernement, Sékou Kissi Camara, c’était au tour du ministre entrant de s’exprimer.

Il a signalé que « c’est un plaisir pour moi, aujourd’hui d’être en face de vous, pour une seconde fois, en l’espace de 10 jours. Je commencerai par remercier le chef de l’Etat, Président de la république, le Pr Alpha Condé ; remercier le Premier ministre, Dr Kassory Fofana, pour avoir accepté de me réintégrer dans ce nouveau gouvernement. Mes félicitations, mes remerciements vont également à vous, qui avez accepté de venir partager ce moment pathétique avec nous ».

Reconnaissant qu’il y a de nombreux défis à relever, le ministre entrant n’a pas hésité à tendre la main aux travailleurs de son nouveau département, qu’il a qualifié de stratégique et transversal : « Aujourd’hui, nous avons de gros défis à relever dans le secteur de l’environnement. La salubrité, c’est un gros problème pour notre pays, aujourd’hui. Et nous occupons la dernière place, il ne faut pas avoir le complexe de le dire, parmi les pays au-dessous du Sahara les plus sales, C’est un gros défi. Aussi, nos cours d’eaux sont secs, complètements secs, nos cours d’eaux sont taris.  On ne respecte plus la forêt et il y a les déboisements partout, c’est un gros défi. Je vous tends alors mes deux mains, en m’adressant  aux cadres techniques de l’environnement, à m’aider à relever ce défi avant la fin de la deuxième mandature du Pr Alpha Condé. Je sais compter sur votre engagement technique et professionnel. Quant à la gouvernance, je crois que ça ne serait pas difficile pour vous gérer. Et on saurait complètement s’entendre pour relever ce défi dans un bref délai ».

Enfin, il conclue par : « Je félicite donc mon homologue Roger, que Dieu lui donne la force de pouvoir accomplir les défis qui l’attendent également au ministère de l’Elevage ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here