Venu pour constater l’évolution des travaux sur le pont de Linsan et superviser la maintenance de la déviation, le ministre des travaux publics et son équipe se sont rapprochés de Monsieur TOURE, responsable de Petroman, l’entreprise en charge de la réhabilitation du pont pour des détails techniques.

Dans les échanges, la question principale était, est ce que le respect des normes de construction en matière de routes sont respectées ?

M. TOURE : « Nous avons pratiquement stabilisé la première moitié du pont avec des enrochements. Suite à ces enrochements nous avons eu à poser des dalots cadres de 2 par 1 que nous avons enrobés de bétons parce que c’est fait avec des armatures de fer 10 soudés avec des mailles resserrés de 10 par 10 que nous avons entièrement enrobés de bétons forcement armés et au-dessus desquels des dalots qui serviront de passage d’eaux. Et en même temps par leurs poids et leurs structures, renforcer le fond pour pouvoir recevoir un tapis de dalle de compression au-dessus pour laisser passer les véhicules dans quelques semaines. »

Parlant des normes (tonnages par exemple)

L’ingénieur répond : « Les normes de la CEDEAO exigent que les routes soient réalisées à 13 tonnes par essué et qu’on laisse passer des camions de 11 tonnes à l’essué. Pratiquement pour la bonne compréhension de chacun, ce pont une fois fini aura la capacité de soutenir un camion de 60 T. »

Il faut rappeler qu’avant hier déjà, un communiqué signé du département des travaux publics informait les usagers de la Route Nationale N°1 et les populations riveraines que la circulation de tout véhicule serait interrompue sur ladite déviation à partir du vendredi 06 Juillet à 19h00 au Dimanche 08 Juillet à 10H00.

Source : ministère des Travaux publics

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here