LEGUEPARD (site d’information) a publié un court article dont le titre est : L’U.F.R. ne « participerait pas » au gouvernement du nouveau PM. Cette formulation ne m’a pas  semblé  satisfaisante. La bonne formulation est : l’U.F.R. ne participera pas au gouvernement du nouveau premier ministre.  Je m’en explique.

L’U.F.R. n’a aucune hostilité à l’encontre de la personne du nouveau PM. Sous quelques réserves,  Monsieur Kassory FOFANA est estimable, chaleureux.    Comme certains autres,  Sidya TOURÉ n’a pas été tout à fait étranger à leur arrivée dans un gouvernement du pays.  Personnellement, si j’avais le moindre soupçon d’attaques  visant la personne de M. FOFANA, je m’y opposerai avec vigueur. Mais ici, il s’agit du DESTIN du pays, de la vie future et actuelle de millions de personnes.  Face à un tel ENJEU, les liens personnels ne tiennent pas, à mes yeux.  Alors, il nous est impossible de participer à son gouvernement, pour certaines des raisons suivantes :

1°. Il n’a pas de programme, ni de projet.  Pour nous cadres, militants et sympathisants de l’U.F.R., se « sacrifier » pour Alpha CONDÉ comme l’a dit M. Kassory FOFANA, ne saurait être un programme de gouvernement,  encore moins un projet pour le pays.    Pour nous, le seul SACRIFICE qui vaille,  c’est celui  auquel on consent de façon désintéressée au  profit de la Guinée entière.  Or le nouveau Premier Ministre (PM) répète avec gourmandise qu’il se « sacrifie » pour le président Alpha CONDÉ.  Nous, nous préférons notre pays à n’importe quel président, fût-il  M. Alpha CONDÉ. Il y a donc  là,  deux  conceptions radicalement inconciliables : l’une, celle du nouveau PM qui met le pays au service de son « président », et la nôtre (l’U.F.R.) qui ne conçoit  un président, ou un pouvoir qu’au service du pays tout entier, c’est-à-dire le plus grand nombre.  En clair pour nous, la Guinée est une seule COMMUNAUTÉ historique constituée, et indépassable. Il ne saurait y avoir d’instance  au-dessus  d’elle. Notre finalité, c’est le peuple de Guinée, et non pas un président, quel qu’il soit. On peut même s’en tenir à cette seule  différence  pour motiver  notre refus de participer   au gouvernement du nouveau premier ministre. Mais il y a bien d’autres  divergences fondamentales dont voici quelques- unes.

2°. Si l’U.F.R. et son président  accèdent à la magistrature suprême de notre pays comme nous le souhaitons  et luttons pour cela, notre première tâche sera de mener une guerre sans merci contre la CORRUPTION, puisqu’elle constitue un des OBSTACLES  MAJEURS à l’édification d’un Etat de Droit. Or, le nouveau Premier Ministre, de par son pédigrée, a un profil incompatible avec  l’urgence de  lutter contre la CORRUPTION, et pour un État de Droit.  Ce n’est pas pour rien que le général Lansana CONTÉ s’en était débarrassé, et que lui-même avait  précipitamment quitté la Guinée pour plusieurs années. Pourtant  le général Lansana CONTÉ avait la réputation d’être débonnaire.  Et puis, peut-on honnêtement prétendre  lutter contre la CORRUPTION quand  on s’attribue des titres universitaires qu’on est loin, très loin d’avoir ? C’est la plus petite réserve que  nous signalons là.

3°. Le gouvernement que forme ou formerait ce nouveau PM,  ne peut être qu’un gouvernement qui prépare le troisième mandat pour Alpha CONDÉ que M. Kassory FOFANA  terminerait comme il le calcule peut-être déjà. Chacun peut imaginer dès maintenant, la guerre que  va naître  inévitablement dans ce « gouvernement ». Car je ne vois pas comment, ceux que  le nouveau PM a maltraité du temps de sa splendeur auprès de  Lansana CONTÉ,  peuvent devenir les SUPPLÉTIFS de celui qui naguère, les embastillait, les faisait torturer, juste parce qu’ils n’étaient pas politiquement d’accord avec lui.  Peut-être que M’BANI SANGARÉ, ou Damaro CAMARA vont m’éclairer.

4°. Le PM prétend faire rallier la Basse-Guinée à ce projet. Ce n’est pas un « procès d’intention » qu’on lui fait. Il le dit lui-même, et l’a répété  au siège du parti présidentiel. Car dire qu’il faut laisser Alpha CONDÉ achever ses « travaux », est incompatible avec   la lettre et l’esprit des TEXTES  FONDAMENTAUX qui visent à pacifier la vie institutionnelle  et organisationnelle de notre pays.  Si les travaux dont parle  le tout nouveau premier  ivre de lui-même, ce sont des travaux personnels (liés à la personne du président), alors  ils n’ont aucun  rapport avec  l’ÉTAT qui,  lui  est impersonnel, continuera d’exister après Alpha CONDÉ.  Si ces travaux  sont engagés  au nom d’un ÉTAT, alors  ils  continueront leur cours sans Alpha CONDÉ, s’ils ont été engagés  dans des conditions financières, juridiques et  économiques conformes à l’intérêt de la NATION toute entière. Dans tous les cas, l’U.F.R. s’opposera vigoureusement à toute falsification de nos TEXTES FNDAMENTAUX. Le nouveau PM peut être sûr que sur ce terrain,  il y aura bien plus que l’U.F.R. Je n’ai aucun doute sur ce point.

Mamadou Billo Sy Savané

5°. Nous ne sommes pas convaincus  que ce nouveau PM ait la compétence, la crédibilité nationale et internationale,  morale et politique   permettant  d’espérer  quelques solutions acceptables.   Personnellement, je pense que par son passé dans l’administration guinéenne, il est plutôt un des  innombrables problèmes  dont le pays n’arrive pas à se défaire. Je pense  qu’aucun fonctionnaire des institutions financières internationales (BM, F.M.I….) ne peut me démentir.

6°. A nos yeux, la juxtaposition de REVENANTS, ne peut pas être une ÉQUIPE  gouvernementale.  Les REVENANTS, jeunes ou moins jeunes, sont des revenants. Or ce sont toujours les mêmes depuis presque trente ans.

Mamadou Billo SY SAVANÉ

Print Friendly, PDF & Email
Pub Appli guinee7 Long

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here